Comment arrêter de ronfler ?

03 Jun 2022
arrêter de ronfler

Le ronflement chronique est l’un des troubles du sommeil les plus fréquents. Cette pathologie largement répandue gêne principalement votre partenaire. Pour éviter de lui faire passer de mauvaises nuits de sommeil, des remèdes naturels, mais pas que, existent.

Pourquoi certaines personnes ronflent-elles en dormant ?

Ronfler dans son sommeil est une pathologie communément appelée ronchopathie. Celle-ci est souvent plus gênante pour l’entourage que pour le dormeur lui-même. La ronchopathie touche les hommes et les femmes, mais aussi les enfants, notamment quand ils sont malades. Ces troubles respiratoires sont causés par les tissus de la gorge qui se relâchent pendant la nuit. Certaines positions de sommeil rendent plus difficile le passage de l’air, causant des vibrations au niveau de la luette et des tissus de la gorge.

Nos techniques et remèdes naturels pour arrêter de ronfler

1. Humidifier l’air de votre chambre

L’air sec assèche les membranes du nez et de la gorge et favorise les ronflements. La congestion des voies bucco-nasales entraîne alors des vibrations plus importantes des membranes et donc davantage de ronflement. Pour y remédier :

  • installer un humidificateur d’air ;
  • effectuer des inhalations avant d’aller dormir.

2. Choisir un oreiller anti-ronflement

L’oreiller anti ronflement est un oreiller à mémoire forme qui assure le bon alignement de vos vertèbres. En soulageant les tensions au niveau du cou, la posture de votre corps est améliorée. Vous pouvez ainsi respirer plus naturellement et réduire les ronflements.

Si vous ne voulez pas d’un oreiller à mémoire de forme, rehaussez votre propre oreiller. Attention, si vous redressez trop votre tête, cela peut également favoriser les ronflements. Tout est dans le dosage !

Notre astuce :

Pour surélever votre tête, redressez la tête de lit de 10 cm. Pour cela, vous pouvez utiliser des planches en bois à glisser sous les pieds du lit ou entre le sommier et le matelas. Dans tous les cas, assurez-vous de la stabilité du lit avant d’aller vous coucher.

3. Se nettoyer les sinus avant d’aller dormir

Pour éviter d’avoir le nez bouché, se nettoyer les sinus avant d’aller dormir est souvent efficace contre le ronflement. Cela évite l’obstruction des voies nasales pendant le sommeil.

Bon à savoir :

L’ORL (oto-rhino-laryngologiste) est le médecin spécialiste du nez, des oreilles et de la gorge. Le consulter peut se révéler indispensable pour arrêter de ronfler en cas :

  • de ronflements importants ;
  • de suspicion d’apnées du sommeil ;
  • d’obstruction nasale chronique (sinusite, allergies, etc.).

4. Dormir sur un bon matelas

Les matelas anti-ronflement sont munis d’un dispositif électrique détectant les vibrations liées au ronflement. Pour vous aider à changer de position sans vous réveiller, la tête du sommier se relève alors automatiquement de quelques degrés. Vous pouvez également opter pour un matelas à mémoire de forme Emma favorisant la bonne position du sommeil.

5. Éviter l’alcool et les sédatifs le soir

Pour arrêter de ronfler, il est également conseillé d’éviter de prendre des sédatifs et de boire de l’alcool dans les deux heures précédant le coucher. En favorisant le relâchement des tissus de la gorge et en engorgeant les voies respiratoires, alcool et sédatifs accentuent les ronflements pendant le sommeil.

6. Adopter une bonne position de sommeil

Si vous souffrez de ronchopathie, nous vous conseillons de dormir sur le côté. En effet, le risque de ronfler est augmenté si vous dormez sur le ventre ou sur le dos, puisque le diamètre de vos voies respiratoires est réduit dans ces positions de sommeil.

7. Le remède de l’huile d’olive

Les capacités anti-inflammatoires de l’huile d’olive réduisent le gonflement des tissus. En facilitant ainsi la respiration, vous arrêtez de ronfler la nuit.

Notre astuce :

Consommez une cuillère à soupe chaque soir avant d’aller vous coucher.

8. Nettoyer sa chambre

Des réactions allergiques aux acariens et aux poussières peuvent aussi provoquer des ronflements. Pour éviter l’obstruction des voies respiratoires à cause des poils de vos animaux domestiques :

  • aérez la pièce au moins 15 minutes tous les jours ;
  • nettoyez régulièrement votre chambre ;
  • interdisez l’accès à votre chambre à vos animaux (pour éviter les poils sur votre oreiller et votre couette).

9. Diffuser des huiles essentielles dans la chambre à coucher

La menthe poivrée est l’une des huiles essentielles les plus efficaces pour arrêter de ronfler. Ses propriétés décongestionnantes sont très efficaces. Pour dégager les voies respiratoires, vous pourrez aussi privilégier des huiles essentielles à l’eucalyptus selon vos préférences.

Notre astuce :

Versez quelques gouttes d’huiles essentielles de menthe poivrée ou d’eucalyptus dans un diffuseur placé dans votre chambre. Ne le laissez jamais allumé pendant la nuit et pensez à l’éteindre au moins 20 minutes avant d’aller vous coucher. Nous vous conseillons de le laisser allumé une vingtaine de minutes seulement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel de santé pour les utiliser comme il faut.

10. Se muscler la gorge et la langue

Des exercices de renforcement musculaire de la gorge et de la langue permettent d’arrêter de ronfler la nuit. En effet, ces derniers sont provoqués par l’affaissement des tissus pendant les phases de repos. En tonifiant votre gorge et votre langue, vous aidez votre organisme à lutter contre les troubles du sommeil de votre conjoint !