Les bienfaits du sommeil chez les enfants

08 Jun 2022

À tout âge, il est important de prendre le temps de bien dormir. Ce fait est d’autant plus vrai pour l’enfant pour qui le sommeil est indispensable pour son bon apprentissage, mais aussi pour son bien-être. Pour bien dormir, il est indispensable d’éviter les écrans le soir, d’encourager les activités extérieures de l’enfant et de respecter son rythme et son besoin en termes de sommeil.

Pendant combien d’heures un enfant doit-il dormir ?

Le sommeil de l’enfant comporte différentes phases de sommeil :

  1. l’endormissement ;
  2. le sommeil lent léger ;
  3. le sommeil lent profond ;
  4. et le sommeil paradoxal.

Un tel cycle de sommeil dure environ 2 heures. Dans une même nuit, on compte entre 4 à 6 cycles de sommeil. Ce nombre de cycles dépend directement de la durée du sommeil nocturne. Pour une nuit réparatrice, il est particulièrement important de ne pas déranger l’enfant pendant la phase de sommeil lent profond.

Si vous respectez la durée de sommeil, les bienfaits du sommeil de l’enfant se feront ressentir très rapidement. Il sera en forme le matin et se sentira reposé.

 

Bon à savoir :

Le nombre d’heures de sommeil recommandées par jour pour un enfant :

  • avant 3 mois : 14 à 17 h ;
  • de 4 à 11 mois : 12 à 15 h ;
  • de 1 à 2 ans :11 à 14 h  ;
  • de 3 à 5 ans :10 à 13 h ;
  • de 6 à 13 ans : 9 à 11 h ;
  • de 14 à 17 ans : 8 à 10 h.

Ces données ont été fournies par une étude menée par The Official Journal of the National Sleep Foundation. Elle vise à montrer l’importance de la durée du sommeil sur la santé, les capacités physiques et intellectuelles et la sécurité de chacun.

La sieste de l’enfant est particulièrement réparatrice. Constituée en grande partie d’un sommeil profond, elle dure en moyenne deux heures, en début d’après-midi. Elle disparaît progressivement entre 3 et 6 ans.

Les bienfaits du sommeil chez l’enfant

Ne négligez pas l’importance du sommeil pour l’enfant. Ce besoin fondamental assure à la fois son développement physique, psychique et cognitif. Réunir toutes les conditions (chambre plongée dans le noir, matelas confortable adapté à sa morphologie, etc.) pour favoriser le sommeil de son enfant est donc indispensable pour qu’il se sente bien, mais aussi pour favoriser son apprentissage. Ce qu’il apprend dans la journée est consolidé pendant qu’il dort.

Voici tous les bienfaits du sommeil chez l’enfant, lorsqu’il dort suffisamment et dans les bonnes conditions :

  • renforcement de ses capacités de mémorisation ;
  • meilleur apprentissage ;
  • possibilité de se concentrer mieux et plus longtemps sur quelque chose en journée ;
  • plus grande facilité à gérer et accepter ses émotions ;
  • meilleure humeur et forme physique en journée ;
  • renouvellement des cellules favorisé ;
  • système immunitaire renforcé ;
  • sécrétion des hormones de croissance (insuline, cortisol, etc.).

Les conséquences du manque de sommeil pour un enfant

Lorsque le rythme et le besoin en sommeil de l’enfant n’est pas respecté et que l’enfant n’arrive pas à bien dormir ou ne dort pas suffisamment, différents risques sont à prévoir :

  • diminution des capacités de mémorisation ;
  • raisonnement logique de moins bonne qualité ;
  • plus grande difficulté à gérer les émotions ;
  • comportement agressif ou désagréable lié à la fatigue.

Le manque de sommeil chez l’enfant nuit à sa santé.

Ne sous-estimez pas le besoin de sommeil de votre enfant !

Une enquête de l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance) et du cabinet d’étude BVA Healthcare publiée en 2009 évaluent à 43 % le nombre des parents sous-estimant les besoins en sommeil de leur enfant.

Si vous avez le moindre doute, discutez-en avec une infirmière de l’école où va votre enfant ou avec votre médecin généraliste.

Comment aider son enfant à mieux dormir ?

Pour que votre enfant puisse bénéficier de tous les bienfaits d’un bon sommeil, vous pouvez faire des modifications dans sa chambre :

  • privilégiez un matelas enfant pour son lit. La densité d’un matelas pour adulte ne convient pas pour un enfant ;
  • fermez la porte de sa chambre pour qu’il ne soit pas dérangé par les bruits le soir ;
  • utilisez des rideaux ou des volets pour le plonger dans le noir et favoriser son sommeil ;
  • évitez de pratiquer le cododo trop longtemps avec un nourrisson, il risque de s’habituer à votre présence et de ne plus pouvoir dormir seul.

Sachez qu’il existe également des troubles du sommeil comme l’insomnie, l’apnée du sommeil, etc. Pour ce type de pathologie, nous vous conseillons de consulter votre médecin généraliste qui vous orientera vers un autre professionnel en cas de besoin.

 

Ne négligez pas les troubles du sommeil de votre enfant !

25 à 30 % des enfants âgés de moins de 6 ans souffrent de troubles du sommeil. Pour éviter que cela persiste à l’âge adulte, consultez un médecin pour votre enfant dès la détection de la pathologie.