Bruxisme : pourquoi grince-t-on des dents la nuit et comment remédier à la situation ?

18 Sep 2022

Douleurs au niveau des dents et de la mâchoire dès le réveil ? Connaissez-vous le phénomène nocturne appelé le bruxisme ? C’est le fait de grincer des dents pendant votre sommeil qui vous crée ces douleurs le matin et nuit à la qualité du sommeil.

Quelles sont les causes du bruxisme et ses conséquences sur notre santé ? Quelles solutions pour y remédier ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que le bruxisme ?

Le bruxisme définit le fait de serrer la mâchoire et de grincer des dents hors d’une phase de mastication ou de déglutition. Il peut survenir en journée comme pendant la nuit et touche aussi bien les enfants que les adultes.

Le bruxisme nocturne est considéré comme une parasomnie : un trouble du sommeil qui définit des comportements indésirables pendant le sommeil. Il se manifeste généralement par de brèves phases de contractions des muscles de la mâchoire sur une durée plus ou moins longue.

Les scientifiques ont d’ores et déjà identifié deux types de bruxismes :

  • le bruxisme excentré : il se caractérise par un grincement de dents bruyant ;

  • le bruxisme centré : il se définit par un serrement de dents plus ou moins silencieux.

 

Le saviez-vous ?

Le bruxisme touche 8 % de la population adulte et 10 à 20 % des enfants.

Il s’agit d’un trouble du sommeil assez peu répandu qui peut avoir diverses causes et conséquences, détaillées plus bas.

Quels sont les symptômes du bruxisme nocturne ?

Le bruxisme nocturne survient souvent de manière inconsciente, aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant. Il est souvent identifié par le partenaire de sommeil du dormeur ou par les douleurs engendrées au niveau de la mâchoire, au réveil ou pendant la nuit.

Il peut parfois provoquer des migraines matinales et des douleurs aux dents au réveil.

 

Quelles sont les causes du bruxisme ?

Le fait de grincer des dents pendant la nuit peut avoir différentes origines. Voici les deux causes les plus fréquemment identifiées :

  • le stress : chez l’adulte, il s’agit de la première cause de bruxisme nocturne ;

  • un défaut de l’occlusion dentaire (malocclusion) : les dents du haut et les dents du bas ne s’emboîtent pas correctement. Cela peut provoquer une sensation de gêne chez le dormeur qui, instinctivement, aura tendance à serrer les dents pour pouvoir fermer correctement sa mâchoire ;

Des facteurs de risque de grincement des dents la nuit ont également été identifiés par la science. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • l’existence d’autres troubles du sommeil chez le dormeur : l’apnée du sommeil, la paralysie du sommeil, le somnambulisme, les terreurs nocturnes ou les ronflements ;

  • la consommation de produits excitants pendant la journée et en trop forte quantité : le tabac, le café, le thé ou l’alcool, par exemple ;

  • le stress et les troubles liés à l’anxiété ;

  • la prise de certains médicaments.

 

Grincer des dents pendant la nuit : quelles conséquences sur votre santé ?

Le bruxisme nocturne peut parfois avoir des conséquences dramatiques sur votre dentition. Ce phénomène entraîne une usure anormale et excessive de l’émail des dents, puis de la dentine. Il peut provoquer certaines complications notables sur le long terme, comme :

  • un déchaussement dentaire ;

  • une mobilité dentaire ;

  • un remodelage osseux compensatoire (symptôme osseux) ;

  • des lésions buccales ;

  • un trouble de l’occlusion dentaire aggravé ;

  • des pathologies musculaires et/ou articulaires au niveau de la mâchoire ;

  • de difficultés de mastication, etc..

 

Notre conseil :

Si vous pensez souffrir de bruxisme, n’attendez pas ! Consultez votre médecin traitant et/ou un dentiste pour trouver avec lui des solutions adaptées à votre profil.

 

Quelles solutions pour lutter contre le bruxisme ?

Soyez rassuré, il existe des solutions pour lutter de manière efficace contre le bruxisme !

Dans un premier temps :

  • la gestion du stress : pratiquer la méditation, la sophrologie, le yoga ou une autre pratique sportive pour tenter d’apaiser vos phases de stress ;

  • choisir une literie de qualité adaptée à sa morphologie et sa position de sommeil : le matelas et le sommier assurent la qualité de votre sommeil et par là-même votre bien-être et votre sérénité la nuit.

Puis, si cela ne suffit pas :

  • le port d’une gouttière occlusale : cet appareil dentaire en résine est conçu par un dentiste à partir des empreintes de la mâchoire. Le patient doit la porter pendant la nuit afin d’empêcher le contact entre les dents du haut et du bas ;

  • l’équilibrage des dents : si le dentiste constate un déséquilibre au niveau de l’emboîtement des dents, il pourra être en mesure de poncer leur surface pour tenter de les stabiliser ;

  • la prise d’un traitement homéopathique : l’homéopathie être une alternative douce pour vous aider à venir à bout du bruxisme. En complément d’un traitement dentaire déterminé par un dentiste, vous pouvez tout à fait consulter l’avis d’un homéopathe qui sera en mesure de vous prescrire le traitement le plus adapté à votre situation.

 

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à venir à bout du bruxisme et à retrouver un sommeil de qualité !