Bien dormir à la belle étoile : nos meilleurs conseils

07 Dec 2022
dormir en hiver

Vous aimez les nouvelles sensations et vous prévoyez de dormir à la belle étoile ? C’est un projet insolite ! Pour profiter à fond de votre petite aventure, il est important de bien la préparer. Découvrez notre top 8 des indispensables pour bien dormir à la belle étoile sans avoir froid, sans avoir peur et en restant en parfaite sécurité. Matelas, oreiller, duvet, lampe de poche, n’oubliez rien pour passer un bon moment !

  1. Choisir la bonne période de l’année

Pour un campement sauvage, nous vous conseillons d’éviter la période hivernale. Le risque de précipitations est plus élevé que le reste de l’année. Surtout vous risquez d’avoir très froid, même avec un lit de camp. L’idéal pour une nuit sous les étoiles reste l’été.

  1. Consulter la météo avant de passer une nuit à la belle étoile

Un ciel sans nuages est indispensable pour admirer la voûte céleste avant de s’endormir. Pour planifier une nuit à la belle étoile sur votre matelas de voyage, tout commence donc par la météo sinon…

  • par un temps nuageux, vous ne verrez ni la lune, ni les étoiles, il fera nuit noire ;

  • par une nuit pluvieuse ou orageuse, il vaut mieux prévoir une toile de tente pour se mettre à l’abri ;

  • par un temps dégagé, vous aurez la météo idéale pour profiter de votre soirée à la belle étoile avant de vous endormir !

  1. Faire une nuit test dans son jardin

Vous n’avez jamais fait de camping en plein air ? Prenez votre sous matelas isolant et votre matelas de voyage, puis direction le jardin pour passer une toute première nuit à la belle étoile.

Vous vivez en appartement ? Cherchez un espace autorisé non loin de chez vous pour votre premier bivouac. Cette étape est indispensable pour vérifier que vous avez tout le matériel nécessaire pour ne pas avoir froid et ne pas avoir peur. Une première nuit à la belle étoile pourrait vous surprendre !

  1. Choisir son emplacement pour dormir à la belle étoile

Avant de préparer votre matelas de sol, choisissez le lieu de votre sortie insolite. Pour bien dormir et ne manquer de rien pour votre nuit à la belle étoile :

  • éloignez-vous des villes : la pollution lumineuse vous empêche de bien voir les étoiles ;

  • consultez les zones autorisées au camping sauvage pour éviter les zones à risques (inondation, troupeaux d’animaux, loups, ours, etc.).

  1. Prévoir le bon éclairage

Nous vous conseillons d’emporter une lampe de poche et une lampe frontale pour votre nuit de camping en plein air. Il vaut mieux économiser la batterie de votre téléphone portable. La lumière à la nuit tombée (ou durant la nuit) est toujours la bienvenue pour se rendre aux toilettes.

  1. Bien s’équiper pour dormir et ne pas avoir froid

Opter pour un hamac de trekking en forêt, c’est possible. Stable et résistant au vent, ce type de hamac est pratique à transporter. Si vous souhaitez dormir à la belle étoile dans le même confort qu’à la maison et ne pas avoir froid pendant la nuit, équipez-vous :

  • d’un sous matelas (pour vous isoler du sol) ;

  • d’un matelas gonflable, d’un matelas autogonflant ou d’un matelas 90×200 cm en mousse ;

  • d’un sac de couchage adapté à la température de la saison ;

  • d’un sac déperlant ou d’un sur-sac pour lutter contre la rosée et l’humidité ;

  • et d’un oreiller.

Pour bien dormir à la belle étoile, votre ensemble de couchage doit être de qualité. N’hésitez pas à emmener votre oreiller Duo Confort ou votre oreiller Nuage Emma pour retrouver le confort de votre chambre à coucher pour votre nuit à la belle étoile.

  1. Prévoir de quoi se protéger contre les moustiques

Vous allez passer la nuit près d’un point d’eau (rivière, étang, etc.) ? Apportez un répulsif à moustiques comme une crème ou un spray anti-insectes.

 

Bon à savoir

La nature est pleine de vie. Les moustiques ne seront peut-être pas vos seuls compagnons pour la nuit. Crapauds, grillons et hiboux seront probablement au rendez-vous. Des boules Quies peuvent vous aider à trouver le sommeil et à bien dormir à la belle étoile si les bruits des animaux sont gênants pour vous.

 

  1. Les indispensables à ne pas oublier…

Du matériel de secours est recommandé, au cas où. Parmi les indispensables à glisser dans votre sac :

  • une couverture de survie ;

  • une trousse de premier secours (désinfectant, pansements, bandages, etc.)

  • de l’eau et de la nourriture en plus.

Et n’oubliez pas :

  • votre téléphone ;

  • et une carte (pratique si vous n’avez plus de réseau ou plus de batterie !).