Existe-il une durée de sommeil idéale ?

28 Oct 2022

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande de dormir 7 heures au minimum par nuit pour être en forme. La population française dort en moyenne 6 heures par nuit seulement. Dormir est important, aussi bien pour notre santé mentale, que pour notre bien-être physique. Alors, la question se pose : quelle est la durée de sommeil idéale ?

Et si la durée de sommeil idéale était propre à chacun ?

Une chose est sûre : la durée de sommeil idéale pour tous n’est pas établie. Elle est donc propre à chaque dormeur.

Si certaines personnes sont parfaitement reposées, éveillées et alertes après des cycles de sommeil de 5 heures à peine, d’autres ont besoin de dormir une dizaine d’heures pour se sentir fraîches et en pleine forme !

La durée de sommeil idéale ? C’est celle de votre rythme, celle qui vous réveille du bon pied et vous garde en bonne forme tout au long de la journée.

Combien d’heures faut-il dormir ?

Grâce à la science, il apparaît que vous n’aurez pas les mêmes besoins en sommeil à 15 ans qu’à 50. 

Âge

Durée de sommeil recommandée

Nouveau-né (de 0 à 6 mois)

16 à 17 h

Nourrisson (de 6 mois à 1 an)

13 à 14 h

Bébé (de 1 à 3 ans)

12 à 13 h

Jeune enfant (de 3 à 5 ans)

10 à 13 h

Enfant (de 6 à 13 ans)

9 à 11 h

Adolescent (de 14 à 17 ans)

8 à 10 h

Jeune adulte (de 18 à 25 ans)

7 à 9 h

Adultes (de 26 à 64 ans)

7 à 9 h

Senior (+ de 64 ans)

7 à 8 h

 

Dormir moins de 5 heures par nuit : est-ce dangereux ?

Le minimum de sommeil recommandé pour un adulte est de 5 heures par nuit.

Il faut savoir que le manque de sommeil peut avoir une incidence directe sur la santé, il est donc vital de respecter vos besoins. Souffrir d’un manque de sommeil chronique peut entraîner des troubles du sommeil (insomnies notamment). À terme, dormir moins de 5 heures par nuit peut s’avérer dangereux pour votre santé. Tout comme, à l’inverse, dormir trop (hypersomnie) a des conséquences invalidantes sur le quotidien.

 

Rappelons que le sommeil est important pour :

  • le repos général ;

  • le fonctionnement cardiaque ;

  • la mémorisation ;

  • le bon fonctionnement du métabolisme ;

  • le système immunitaire ;

  • le repos du cerveau.

 

Accumuler une dette de sommeil peut conduire à :

  • une fatigue chronique ;

  • des troubles de l’attention ;

  • de l’hypertension ;

  • des problèmes cardiaques ;

  • un dérèglement du métabolisme ;

  • un risque d’obésité accru ;

  • du diabète ;

  • une baisse du système immunitaire.

Nos conseils pour bien dormir

Découvrez les habitudes de sommeil qui peuvent changer la vie et vous aider à trouver votre durée de sommeil idéale !

Instaurer un rituel de coucher

Commencez par installer une routine avant d’aller vous coucher.

À vous de choisir ce qui vous correspond le mieux et vous convient le mieux :

L’important est que ce rituel vous fasse comprendre physiquement et mentalement que vous glissez vers une phase de relaxation et de repos. Rappelez-vous que la meilleure heure pour se coucher celle où vous êtes fatigué. Ne repoussez pas le sommeil quand il se présente à vous !

Privilégier les repas légers

Le soir, vous digérez plus lentement qu’en journée. C’est pourquoi il est recommandé de dîner léger et d’éviter les aliments gras et le sucre. Vous système digestif ainsi allégé, vous serez plus apte à glisser dans les bras de Morphée.

Écarter les excitants

Quand on parle d’excitants, on pense au café, mais aussi à l’alcool, au tabac et à toutes les épices qui stimulent l’organisme. Parmi elles : le poivre, le piment, le gingembre et le curry.

Se coucher à la même heure tous les soirs

Éteindre la lumière à la même heure tous les soirs participe au rituel du coucher. S’endormir à heure fixe favorise l’endormissement. Vous conditionnez ainsi votre corps et votre esprit à entrer en phase de repos puis de sommeil.

Privilégier des activités calmes

Pour vous mettre dans de bonnes conditions de sommeil, il est déconseillé de pratiquer une activité stimulante le soir. Évitez le sport, les discussions sujettes à préoccupations dans la chambre à coucher, et bannissez les écrans une fois que vous êtes dans votre lit.