Tout savoir sur la fatigue chronique

18 Jan 2022

En France, 50 000 à 200 000 personnes souffriraient de fatigue chronique (SFC)*. Identifié au milieu des années 1980 et aujourd’hui reconnu comme une maladie neurologique grave, ce syndrome reste cependant méconnu et rarement diagnostiqué. Qu’est-ce que le syndrome de fatigue chronique ? Quels sont ses causes et ses symptômes ? Existe-t-il un traitement pour le prévenir ou s’en débarrasser ? Explications.

Qu’est-ce que la fatigue chronique ?

L’encéphalomyélite myalgique, plus connue sous le nom de syndrome de fatigue chronique (SFC), se caractérise par le sentiment que le sommeil n’est plus réparateur, ainsi que par un état d’épuisement profond pendant au moins 6 mois.

Pour le patient qui en souffre, il se traduit par la quasi-impossibilité d’effectuer une activité physique ou intellectuelle intense, voire, de réaliser certaines tâches simples de la vie quotidienne (faire les courses, cuisiner, se laver, travailler, etc.). Les formes les plus sévères peuvent même entraîner une perte d’autonomie et/ou conduire à une dépression.

Désignée comme maladie neurologique grave par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et par l’Assurance Maladie, la fatigue chronique touche majoritairement des patients de 20 à 50 ans, même si aucune tranche d’âge n’est épargnée.

Quels sont les symptômes de la fatigue chronique ?

Les retards et erreurs de diagnostic sont fréquents, tant cette maladie demeure mal connue, y compris par les spécialistes. Une série de symptômes physiques permettent cependant de détecter un syndrome de fatigue chronique, comme :

  • une impression de fatigue persistante malgré une apparente bonne nuit de sommeil ;
  • une forte sensation d’épuisement et une grande fatigabilité suite à une activité physique, voire des malaises, un état grippal (fièvre, courbatures, etc.), ainsi que des douleurs musculaires, immédiatement ou quelques jours après un effort intense ;
  • une incapacité à rester debout trop longtemps ou à garder l’équilibre.

Selon les cas, le patient peut parfois être sujet à d’autres symptômes de la fatigue chronique, tels que des troubles du sommeil (impossibilité de se lever ou insomnie), une modification du rythme cardiaque (tachycardie, arythmie, etc.), des maux de tête, des problèmes respiratoires (essoufflement, manque d’air, etc.), des douleurs intestinales, une hypersensibilité sensorielle (visuelle, olfactive, etc.), une faiblesse du système immunitaire (notamment une surexposition aux infections ORL), ou encore une envie fréquente d’uriner.

La fatigue chronique se manifeste également par une série de symptômes neurologiques et cognitifs, tels que :

  • des troubles de l’attention et de la concentration ;
  • une sensation de désorientation et de confusion ;
  • des pertes de mémoire ;
  • des vertiges et des étourdissements.

Quelles sont les causes de la fatigue chronique ?

Les causes du syndrome de fatigue chronique restent méconnues et aucune ne fait consensus au sein de la communauté scientifique.

Plusieurs pistes sont toutefois envisagées telles que des facteurs :

  • hormonaux ;
  • immunitaires ;
  • musculaires ;
  • toxicologiques.

Contrairement au syndrome d’épuisement professionnel lié au stress, connu sous le nom de burn-out, le mode de vie n’aurait qu’un impact marginal sur l’apparition de la fatigue chronique.

Existe-t-il des traitements pour se débarrasser de la fatigue chronique ?

Il n’existe malheureusement aucun traitement efficace pour soigner la fatigue chronique. Si l’intensité de la maladie diminue au fil du temps, les cas de guérison complète sont quasi-inexistants.

Contrairement aux idées reçues, le recours à un médicament pour dormir, comme du somnifère, s’avère peu efficace, voire contre-productif. Les spécialistes privilégient une approche multidisciplinaire qui s’emploie à soulager les symptômes, via par exemple :

  • des traitements spécifiques pour soigner les troubles respiratoires, digestifs, urinaires, etc. ;
  • des anti-inflammatoires ou des antalgiques pour traiter une douleur musculaire ou des maux de tête ;
  • des antidépresseurs ou anxiolytiques pour calmer le stress et décontracter les muscles.

Selon les symptômes, le médecin peut également prescrire des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie ou des compléments alimentaires (vitamines, acides aminés, sels minéraux, etc.).

Comment prévenir la fatigue chronique ?

S’il n’existe pas de traitement pour lutter contre la fatigue chronique, des conduites préventives peuvent vous aider à limiter certains symptômes, comme :

  • éviter au maximum l’exposition à des facteurs d’angoisse psychologique, aux risques de surmenage et aux activités sportives trop intenses ;
  • suivre une psychothérapie ou effectuer régulièrement des activités relaxantes (méditation, yoga, hypnose, etc.) pour prévenir le stress et faciliter l’endormissement ;
  • adopter une bonne hygiène de vie (libérer des plages de sommeil suffisantes, respecter votre horloge biologique, suivre un régime alimentaire équilibré, éviter la sédentarité, limiter au maximum la consommation d’alcool, de tabac et de café, etc.) ;
  • acheter un matelas de qualité à l’image du matelas Emma Original, conçu pour vous aider à bien dormir avec ses 3 couches de mousses, son accueil souple et son soutien ferme ;
  • limiter les risques d’exposition aux maladies bactériennes et virales (en vous lavant régulièrement les mains et les dents et en portant un masque lorsque vous êtes en contact avec d’autres personnes), ainsi qu’aux allergènes, via notamment une lecture scrupuleuse des ingrédients des produits alimentaires que vous achetez ou encore l’achat d’un matelas anti-acarien.

 

Si vous vous sentez fatigué en ce moment et avez le sentiment de reconnaître plusieurs symptômes de la fatigue chronique, ne tombez pas dans l’écueil de l’autodiagnostic. Il peut simplement s’agir d’asthénie ou de fatigue passagère, dues à un manque de sommeil ou de vitamines. En cas de fatigue persistante, il est cependant nécessaire de consulter un médecin et de procéder à un examen clinique.

 

*Chiffres de l’Association Française du Syndrome de Fatigue Chronique (ASFC)