À quelle fréquence changer ses draps ?

14 Oct 2022

Changer ses draps régulièrement est très important, et ce même si vous prenez une douche chaque soir et avez de manière générale une hygiène irréprochable. En effet, les bactéries prolifèrent naturellement dans les draps. Les changer et les laver à la bonne température permet de conserver une literie saine nuit après nuit. Mais comment savoir à quelle fréquence changer ses draps ? Emma Matelas fait le point.

Pourquoi et quand changer ses draps ?

Laver vos draps est une corvée ? Vous n’êtes pas le ou la seule à penser ainsi. Plusieurs semaines passent parfois entre deux lavages de votre linge de lit… Pourtant, nous passons en moyenne un tiers de notre temps à dormir. 

Laver ses draps pour tuer les bactéries

La chambre à coucher peut donc vite se transformer en un nid à microbes, ce qui favorise l’apparition d’allergies ou de maladies.

En 2017, le microbiologiste et chercheur américain Philip Tierno s’est confié sur ses travaux, lors d’une interview au Business Insider. Selon ses recherches, un lit emmagasine chaque année près de 100 litres de sueur. De plus, Tierno a recensé pas moins de 16 variétés de microbes au cours d’analyses de draps réalisées dans les chambres à coucher de personnes volontaires. Son étude confirme la nécessité de laver les draps à une fréquence d’une fois par semaine, idéalement. 

America’s Environment Health and Safety Online complète d’ailleurs cette information en estimant le nombre d’acariens présents dans les matelas entre 100 000 et 10 millions.

Quand changer les draps des adultes ?

Si vous dormez en pyjama et prenez une douche le soir avant de vous coucher, nous vous conseillons de laver vos draps de lit (drap housse et drap plat) toutes les deux semaines. Sinon, nous vous recommandons de les changer une fois par semaine. Il en est de même pour la taie d’oreiller et la taie de traversin. Si vous dormez sans drap et que votre peau est directement en contact avec la housse de couette, nous vous conseillons également de la laver une fois par semaine.

Quand changer les draps des enfants ?

La transpiration nocturne et les peaux mortes, notamment, contribuent à la prolifération de diverses bactéries, microbes, acariens et germes dans le linge de maison. C’est pour cette raison que changer ses draps seulement toutes les 3 ou 4 semaines favorise les allergies, les problèmes respiratoires et les irritations de la peau. Or les enfants sont plus vulnérables à ces types d’affections que les adultes. 

Pour éviter le développement d’allergies dès le plus jeune âge, il est vivement conseillé de changer les draps des enfants une fois par semaine. Cela permettra aussi de prévenir les problèmes d’asthme, d’eczéma ou de rhinite qui peuvent également apparaître.

Quand changer les draps d’un bébé ?

La fréquence idéale pour changer les draps d’un lit de bébé est beaucoup plus élevée : tous les deux jours, si possible. En effet, les bébés sont encore plus fragiles que les enfants. Pour ne prendre aucun risque face aux microbes et aux acariens pouvant trouver leur place dans le matelas de bébé, pensez à mettre une alèse entre le matelas et le drap housse et à laver son linge de lit tous les deux jours.

Pourquoi ne pas changer les draps le vendredi ?

Dormir dans des draps propres pour commencer le week-end est un petit bonheur. Pourtant, selon les traditions et superstitions chrétiennes, il est déconseillé de changer ses draps le vendredi. Laver ses draps ce jour-là signifiait en effet préparer le linceul de la laveuse ou de la personne dont elle lavait le linge. De nombreux interdits de ce type entouraient ainsi autrefois le lavage du linge.

À quelle température laver ses draps ?

Pour laver des draps, housses de couette et housses d’oreillers efficacement, la bonne température doit être respectée. En effet, pour faire disparaître les acariens de votre literie, la température minimale conseillée dépend de l’état de votre literie :

  • un premier lavage à froid à 30 °C est conseillé pour un drap neuf (il permet de bien fixer les couleurs et de détendre les fibres) ;
  • un linge modérément sale se lave à 40 °C (solution écologique, permettant de mieux préserver les draps dans le temps) ;
  • un linge de lit très sale se lave à 60 °C (il en est de même si une personne malade a dormi dedans, car le lavage à 60 °C permet d’éliminer les bactéries).

À noter :

Tous les draps ne supportent pas nécessairement un lavage à 60 °C. Pour faciliter l’entretien de votre literie, soyez vigilant lors de vos achats. Les draps les mieux adaptés pour supporter tout type de lavage sont les draps en coton. De plus, ils limitent la transpiration. Et si vous recherchez de la douceur pour un confort optimal, optez pour une parure de lit en percale de coton. 

Laver les draps moins souvent : comment faire ?

Dans le cas où vous souhaitez laver les draps moins fréquemment, veillez tout d’abord à dormir dans un environnement frais et sec. Les acariens préfèrent les lieux humides et chauds. De plus, pour limiter leur présence, enveloppez votre couette, votre matelas et votre oreiller avec une housse anti-acariens. Elle vient se placer sous votre drap housse, sous votre housse de couette en coton et sous votre taie d’oreiller. Sa présence ne vous gêne pas, mais permet de protéger votre literie de manière durable. Les housses anti-acariens peuvent être passées en machine à la même température que vos draps. Cela vous évite d’avoir à laver trop fréquemment votre couette et vos oreillers et facilite l’entretien de votre matelas.

Ne pas oublier le lavage de vos oreillers, couettes et linge de lit

  • Le linge de lit

Pour une chambre à coucher saine, changer les draps régulièrement est important. Le lavage des draps inclut le linge de lit en général, c’est-à-dire la housse de couette, la taie d’oreiller, la taie de traversin, l’édredon, les couvertures ou plaids, etc. 

  • La couette et les oreillers

Il est conseillé de laver les oreillers en machine tous les 3 mois. La fréquence est adaptée si vous souffrez d’allergies ou dans l’éventualité où vous transpirez beaucoup la nuit. Un lavage de la couette tous les 6 mois est également recommandé.

  • Et votre chambre ?

D’autres gestes peuvent aisément être appliqués au quotidien pour une literie saine. Par exemple, plutôt que de faire votre lit dès le réveil, ouvrez-le en grand et aérez la chambre. À la belle saison, n’hésitez pas également à mettre vos oreillers et votre couette sur un rebord de fenêtre ou sur un fil à linge de votre jardin. Lors du changement de votre literie, optez pour un matelas anti-acarien.