Comment venir à bout des réveils nocturnes ?

24 Nov 2022
Routine matinale

Vous vous réveillez souvent en pleine nuit sans réussir à vous rendormir ? Si votre esprit est soudain accaparé de pensées et que vous n’arrivez pas à vous rendormir, vous souffrez de réveils nocturnes. Pour retrouver une bonne qualité de sommeil et une bonne qualité de vie, il est important d’identifier les causes de ces perturbations. Les experts vous indiquent aussi les solutions pour venir à bout de ce trouble du sommeil.

Les différentes causes des réveils nocturnes

Un sommeil normal se découpe en cycles de 90 minutes. Lorsque votre cycle du sommeil est perturbé, vous éprouvez généralement :

  • de l’agitation ;

  • des difficultés à vous endormir ;

  • et des réveils nocturnes ou précoces.

Les conséquences des réveils nocturnes gênent votre quotidien au travers :

  • de votre mauvaise humeur ;

  • votre sensation de fatigue ;

  • et des troubles de la vigilance diurne.

 

Bon à savoir

Concernant les jeunes enfants, âgés de 2 à 3 ans, souffrant de réveils nocturnes fréquents :

vers l’âge de 5 ou 6 ans, ils développent plus souvent que les autres des troubles comme l’hyperactivité, l’inattention ou des symptômes émotionnels.

 

Les principales causes des réveils nocturnes, passagers ou réguliers, sont :

  • le stress ;

  • les périodes de deuil ;

  • une séparation récente ;

  • une maladie ;

  • un choc ;

  • le décalage horaire ;

  • la pollution lumineuse,

  • etc.

 

Bon à savoir

Les troubles du sommeil sont aussi liés à la pollution lumineuse. Dans le monde, 83 % de la population ne connaît pas de nuit totalement noire (à cause des éclairages LED dans les chambres).

Les troubles du sommeil sont aussi liés à la pollution lumineuse. Dans le monde, 83 % de la population ne connaît pas de nuit totalement noire (à cause des éclairages LED dans les chambres).

Les solutions pour éviter les réveils nocturnes

Soyez rassuré, pour retrouver tout le bien-être d’une nuit réparatrice et éviter les réveils nocturnes, des solutions existent.

Adopter une routine de sommeil

Se coucher tôt afin d’avoir un temps de sommeil suffisamment long et à horaire régulier aide à mieux dormir. N’hésitez pas à prendre une tisane chaude, à la valériane notamment, avant d’aller vous coucher. Évitez aussi les écrans et privilégiez la lecture d’un livre.

 

Conseil de l’expert

La température idéale pour dormir est comprise entre 17 et 21 °C. Pensez à aérer votre chambre chaque jour. Si vous avez peur d’avoir froid, prévoyez une bouillotte. La sensation de chaud favorise l’endormissement. Prévoyez également une couverture pour le milieu de la nuit. Vous avez moins de chance de vous réveiller si elle est à portée de main.

 

Pensez également à aller aux toilettes avant de dormir. Vous levez dans la nuit peut vous empêcher de vous rendormir.

Manger un dîner léger

Pour passer une meilleure nuit de sommeil et éviter les réveils nocturnes, évitez de manger trop gras, trop sucré et trop salé le soir. Dînez léger et évitez également l’alcool. Certains aliments apaisent le corps : c’est le cas du fenouil, de l’épeautre, de l’avoine, des noix, des légumes ou encore des châtaignes.

Faire une marche nocturne avant d’aller dormir

Vous videz la tête avant de dormir vous aide à lutter contre les réveils nocturnes. Si votre corps et votre esprit sont détendus, vous profiterez d’une bonne nuit de sommeil, sans vous réveiller. D’autres activités favorisent l’apaisement : un bain, caresser un chat, faire du jardin, dessiner, faire du yoga ou de la méditation.

L’homéopathie, la phytothérapie et l’aromathérapie

Si vous n’arrivez pas à trouver une activité apaisante avant d’aller vous coucher, vous pouvez aussi avoir recours à des traitements naturels. Une consultation chez un médecin homéopathe peut vous aider à trouver des remèdes pour mieux dormir et éviter les insomnies.

Pensez également à l’aromathérapie et aux huiles essentielles, ou à la phytothérapie (rhodiole contre l’anxiété, aubépine contre les palpitations, passiflore pour la tranquillité, etc.).

Demandez l’avis d’un praticien d’une médecine alternative.

Vérifiez l’état de votre literie

Des réveils nocturnes peuvent également être causés par une position inconfortable. Vous vous réveillez souvent avec des maux de dos ? Changer votre literie est peut-être la solution pour retrouver des nuits de sommeil réparatrices.

 

Bon à savoir

Vous passez ⅓ environ de votre journée à dormir. Le soutien et le confort de votre matelas et votre sommier est donc primordial. Sachez que la durée moyenne de votre literie est de 10 ans si vous l’entretenez bien. Pensez aussi à vous équiper d’un oreiller permettant le bon alignement de vos cervicales. Vous verrez, vous dormirez beaucoup mieux !