Profitez de nos offres "Promos de Printemps" allant jusqu'à -50% de réduction, valable jusqu'au 09/05/2024, minuit. Profitez de -40% de réduction sur notre offre de la semaine "Nuit Paisible", valable jusqu'au 08/04/2024 minuit. Erratum 04/04/2024: notre offre "Promo de Printemps" se termine le 09/05/2024 minuit au lieu du 07/05/2024 minuit. Nous sommes désolés pour tout inconvénient causé. Promo de Printemps jusqu'à -50%...

Laver une couette en plumes : comment la nettoyer sans l’abîmer ?

Dra Verena, sleep expert

Écrit par : Verena

Publié le : 10/23/23

Mis à jour le : 10/23/23

Le garnissage en plumes d’oie ou de canard est particulièrement fragile. Quelle que soit la solution choisie, il est nécessaire d’opter pour un nettoyage délicat pour bien laver votre couette. Explications.


À retenir

  • Il est recommandé de laver votre couette en plumes une à deux fois par an.
  • Pour un lavage à la maison, vous pouvez opter pour un nettoyage en machine (avec une lessive douce, sans assouplissant, à 40º maximum) ou à la main (plus fastidieux).
  • Confier votre couette en duvet à un pressing est la solution la plus sûre pour ne pas endommager son garnissage.
  • Il est possible de sécher votre couette au sèche-linge ou à l’air libre.
  • Pour une durabilité optimale, il est important d’aérer régulièrement votre couette et de la conserver dans un endroit sec.
laver-couette-plumes.jpg

Pourquoi le lavage d'une couette en plumes est-il important ?


Il est recommandé de nettoyer votre couette en plumes une à deux fois par an, tout d’abord pour des raisons d’hygiène. En effet, la transpiration, les taches, les flux corporels, les peaux mortes et les acariens peuvent s’accumuler sur votre couette. Résultat : mauvaises odeurs et même allergies viennent perturber votre sommeil et votre confort.


Ensuite, une couette en plumes d’oie ou de canard se caractérise par son gonflant et son moelleux. Or, au fil du temps, et si les saletés s’accumulent, votre couette perd son aspect souple et enveloppant. Il est donc essentiel de la laver pour la débarrasser des impuretés et lui redonner du volume.

3 solutions pour laver correctement une couette en plumes d'oie ou de canard


Contrairement à une couette synthétique, dont le lavage est plus simple et moins risqué, les couettes en duvet nécessitent un soin tout particulier. Voici trois façons de nettoyer votre couette naturelle, étape par étape.


Nettoyer sa couette en machine


Étape 1 / Vérifiez que votre couette peut entrer dans votre machine à laver. Il faut savoir qu’une couette naturelle absorbe beaucoup d’eau lors du lavage. Elle peut même doubler de volume ! Ainsi, une couette de 140x200 cm peut être lavée dans une machine d’une contenance de 7 kg et une couette de 200x200 cm dans une machine d’une contenance de 8 kg.


Étape 2 / Placez deux balles de lavage (ou balles de tennis) dans le tambour pour conserver le moelleux et le gonflant de votre couette en fibres naturelles.


Étape 3 / Utilisez une lessive douce et de préférence naturelle pour respecter le garnissage délicat de votre couette.


Étape 4 / Réglez la température de lavage selon les indications présentes sur l’étiquette de votre couette. L’idéal est d’opter pour un programme délicat (40º maximum).


Nettoyer sa couette en plumes à la main


Laver sa couette en plume à la main est un processus fastidieux, mais réalisable avec un peu d’huile de coude !


Étape 1 / Déposez votre couette dans une baignoire.


Étape 2 / Humidifiez votre couette et versez du détergent liquide - de préférence naturel - spécialement formulé pour le lavage à la main ou un savon doux.


Étape 3 / Frottez délicatement en veillant à ne pas accrocher le tissu (évitez de porter des bagues ou bracelets pendant le processus de nettoyage).


Étape 4 / Rincez à l’eau froide jusqu’à ne plus voir de mousse.


Étape 5 / Essorez délicatement la couette. Vous verrez que son poids se multiplie par deux ou trois. Soyez patient et répétez l’opération plusieurs fois.


Bon à savoir

Le lavage à la main est plutôt conseillé pour les couettes de bébé ou individuelles. Pour les couettes de 140x200 cm, 200x200 cm ou même 240x260 cm, pensez à vous faire aider.


Laver sa couette en garnissage naturel au pressing


Emmener sa couette au pressing est sans doute la solution la plus pratique, mais aussi la plus sûre. En effet, un professionnel sera plus à même de nettoyer votre couette en plumes sans l’endommager. Il prendra en compte sa composition, mais aussi son cloisonnement (façon dont l'enveloppe est cousue). C’est aussi un gain de temps pour vous. Comptez 25 à 30 € environ pour laver votre couette en plumes ou en duvet.


Bon à savoir

Avant de procéder au lavage, vérifiez qu’il n’y a pas de trou dans votre couette afin d’éviter que le garnissage ne s’y échappe.


Comment sécher sa couette en plumes ?


Sèche-linge, jardin ou balcon, le séchage de votre couette dépend des équipements dont vous disposez à la maison. Cette étape est très importante et doit être bien exécutée, car elle permet d'éviter l’apparition de moisissures.


Sécher sa couette en plumes au sèche-linge


Si vous disposez d’un sèche-linge, réglez-le à 60º maximum et placez une ou deux balles de lavage (ou de tennis) dans le tambour. Cette astuce simple permet d’éviter que votre couette ne perde son gonflant.


Sécher sa couette naturelle à l'air libre


Vous disposez d’un balcon ou d’un jardin ? Alors étendez votre couette en plumes ou en duvet à l'air libre pour la faire sécher naturellement. Veillez à tapoter dessus régulièrement pour bien répartir le garnissage et lui donner de la souplesse et du gonflant.


Les erreurs à éviter lors du lavage des couettes en plumes


  • Utiliser des assouplissants et adoucissants qui risquent d'abîmer le duvet d’oie ou de canard, en plus de l’alourdir.

  • Forcer pour faire entrer la couette dans le tambour de la machine à laver. Cela pourrait casser et détériorer le duvet.

  • Utiliser de l’eau de javel pour rendre la couette plus blanche ou traiter les acariens. Il s'agit d’un produit trop agressif pour les plumes d’oie ou de canard.

  • Laver votre couette à 60º. Si cela permet d’éliminer les acariens, une température aussi élevée peut endommager le garnissage naturel et délicat de votre couette.

Conseils pour entretenir sa couette en plumes d’oie ou de canard


  • Évitez de laisser la couette telle quelle et protégez-la toujours avec une housse de couette respirante.

  • Lorsque vous ne l’utilisez plus, stockez-la dans un endroit frais et sec, de préférence dans une housse spéciale. Cela évitera les mauvaises odeurs et l'apparition de moisissures.

  • Aérez votre chambre au moins 15 minutes par jour pour évacuer l’humidité, purifier l’air et lutter contre les acariens.

  • Si vous disposez d’un balcon ou d’un jardin, pensez à secouer énergiquement votre couette et à la suspendre à l’air libre pour l’aérer et lui redonner du gonflant.

À propos de Verena

Docteur en neurosciences, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.