Profitez de nos offres "Promos de Printemps" allant jusqu'à -50% de réduction, valable jusqu'au 09/05/2024, minuit. Profitez de -40% de réduction sur notre offre de la semaine "Nuit Paisible", valable jusqu'au 08/04/2024 minuit. Erratum 04/04/2024: notre offre "Promo de Printemps" se termine le 09/05/2024 minuit au lieu du 07/05/2024 minuit. Nous sommes désolés pour tout inconvénient causé. Promo de Printemps jusqu'à -50%...

Nettoyer une couette au lave-linge : les 4 étapes pour un lavage réussi !

Dra Verena, sleep expert

Écrit par : Verena

Publié le : 10/31/23

Mis à jour le : 10/31/23

Laver une couette en machine est possible, à condition de savoir comment faire, pour ne pas abîmer le garnissage ! Capacité du lave-linge, programme, produits à utiliser et mode de séchage : voici comment bien nettoyer sa couette en 4 étapes


À retenir

  • Les couettes peuvent être lavées en machines, exceptées celles en soie.
  • Le tambour doit être assez grand et ne doit être rempli qu’au ¾ de sa capacité.
  • Le cycle de nettoyage et les détergents doivent être adaptés à la couette.
  • Le mode de séchage dépend du rembourrage de la couette.
machine-laver-oreiller.webp

Étape 1 : vérifier la capacité du tambour pour laver une couette en machine


Lors d’un lavage en machine, une couette ne doit jamais être compressée dans le tambour. D’abord, car cela risquerait de bloquer le lave-linge (à cause du textile gorgé d’eau). Ensuite, car un garnissage comprimé sur lui-même empêche le cycle de lavage de se réaliser correctement.


Pour un nettoyage en profondeur, il est donc primordial de vérifier la capacité de sa machine, en fonction des dimensions de la couette – et de ne remplir le tambour qu’au ¾ de sa capacité totale.

capacité machine à laver

Capacité de la machine

Taille de la couette (cm)

5 kilos

Couette bébé 100x120 max
Couette enfant 140x150 max

7 kilos

Couette 1 personne 140x200

9 kilos

Couette 2 personnes 200x200

10 kg et plus

Couette 2 personnes 220x240 et 240x260


Conseil

Avant de plier votre couette en accordéon et de la glisser dans la machine, vérifiez qu’elle n’ait pas d’accro – ceci pour éviter que son rembourrage ne s’échappe de l’enveloppe, et ne se répande dans le lave-linge ! Si vous vous ne constatez qu’un petit trou ou une infime déchirure : recousez-les quand même.


Étape 2 : choisir le bon programme selon le type de garnissage 


Avant de mettre votre couette en machine, référez-vous aussi aux étiquettes et suivez les instructions. En effet, selon la nature de leur garnissage ou leurs propriétés (thermorégulatrices ou anti-transpirantes, par exemple), celles-ci ne se lavent pas de la même manière.

boutons machine à laver

Type de couette

Programme
lavage

Programme
rinçage/essorage

Conseils

Couette synthétique (polyester) et coton

Mode classique
40°-60°C max.

Rinçage puissant
Essorage 1 000 tours/min.

La matière synthétique est résistante. N’hésitez pas à programmer 2 cycles de rinçage pour éliminer toute présence de lessive.

Ne pas dépasser 1 000 tours/ min. pour ne pas altérer l’enveloppe de la couette.

Couette duvet (plumes)

Mode délicat
30°-40°C max.

Essorage court et doux
400 tours/min.

Bien respecter le mode essorage doux, au risque de provoquer des déchirures !

Glisser une balle de lavage (ou de tennis) dans le tambour pour bien répartir le garnissage – et conserver ainsi le volume de la couette.

Couette en laine

Mode délicat
30°C max.

Essorage court et doux
400 tours/min/

L’essorage est peu recommandé pour la laine, car elle peut endommager les fibres. N’utilisez cette option qu’en cas de réelle nécessité (lavage en hiver par exemple).

Couette en soie

Nettoyage à sec au pressing

Ne mettez jamais une couette en soie à la machine : cette matière ne supporte ni la chaleur ni l’eau !


La fréquence de nettoyage d’une couette varie, elle aussi, en fonction de sa matière. Pour un entretien optimal ? Il est préconisé un lavage tous les 2 ou 3 mois pour une couette synthétique et 1 fois par an pour les couettes en duvet, laine et soie.

Bicarbonate de soude

Étape 3 : utiliser les détergents adaptés à la couette


Couette synthétique


Constituée de fibres en polyester, une couette synthétique est assez facile à entretenir et n’exige pas de produits spécifiques. Il est seulement déconseillé d’utiliser de l’adoucissant – afin de ne pas altérer la capacité respirante de la matière. Les adoucissants faits maison, à base de produits doux (types huiles essentielles), sont néanmoins autorisés en petite quantité.


Couette duvet (plumes)


Réputée pour sa durabilité, une couette en duvet requiert tout de même un lavage doux, pour préserver ses propriétés thermiques et son moelleux. Lors du lavage, il est requis une lessive douce et des détergents naturels. L’adoucissant est en revanche à proscrire, pour préserver la qualité des plumes !


Couettes en laine


Pour nettoyer une couette en laine, privilégiez une lessive liquide « spécial laine » pour ne pas altérer les fibres (et conserver leur volume). N’utilisez pas non plus d’adoucissant.


Couette en soie


Une couette en soie nécessite un lavage à sec. Aussi, ne mettez jamais cette matière à la machine ! Pour éviter les déconvenues, confiez-la à un professionnel une fois par an…


Bon à savoir

Pour un nettoyage optimal, il est conseillé de traiter les plus grosses tâches avant de laver une couette en machine :

  • Isolez la zone tachée du garnissage (en secouant la couette sans attraper le rembourrage, puis en la délimitant d’un élastique pour former un petit ballot – plus facile à traiter).
  • Mélangez du bicarbonate de soude avec du vinaigre blanc (en quantités égales).
  • Imbibez un chiffon et tapotez délicatement la ou les tâche(s).
  • Laissez agir environ 10 minutes.
  • Rincez les zones prélavées avec un peu d’eau savonneuse.
  • Placez la couette en machine.

Pour blanchir votre couette, il est recommandé de traiter les zones jaunies avant le lavage en machine :

  • Isolez la ou les partie(s) à blanchir.
  • Imbibez un chiffon de jus de citron (connu pour ses propriétés blanchissantes).
  • Frottez les auréoles délicatement.
  • Laissez agir entre 15 et 30 minutes.
  • Placez la couette en machine.

Une astuce pour prévenir le jaunissement ? Optez pour une couette 4 saisons ! Adaptée au climat du moment, elle s’adapte aux températures de votre corps et empêche ainsi la transpiration excessive (responsable des auréoles).


Notez que pour un bon nettoyage en machine, il est par ailleurs conseillé d’utiliser une lessive liquide plutôt que des pastilles. La raison ? Plus soluble, celle-ci se rince aussi plus facilement. La dose de lessive dépend quant à elle de la capacité de votre lave-linge (50 ml pour 5 kg, 75 ml pour 8 kg et 100 ml pour 9 kg).


Étape 4 : savoir s’il est possible d’utiliser le sèche-linge


Excepté la soie, toutes les matières peuvent être séchées en machine (à condition, une fois encore, que la couette ne soit pas compressée dans le tambour).


Si vous optez pour un séchage à l’air libre, veillez à secouer votre couette régulièrement, afin de bien répartir le garnissage – et de prévenir les risques de moisissure ! Ce mode de séchage peut prendre plusieurs heures (voire une demi-journée) selon le rembourrage… Soyez patient, et ne placez jamais une couette encore humide sur votre lit.


Bon à savoir

Le linge de lit est une façon simple et hygiénique de protéger sa literie. Pour prolonger la durée de vie de votre couette, recouvrez-la toujours d’une housse (de mêmes dimensions). Si vous avez tendance à transpirer, privilégiez une protection en coton.

À propos de Verena

Docteur en neurosciences, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.