Comment laver un oreiller en machine ?

Dra Verena, sleep expert

Écrit par : Verena

Publié le : 8/24/22

Mis à jour le : 8/24/22

Pour bien dormir, rien ne vaut un bon matelas et un bon oreiller. Et pour une meilleure qualité de sommeil, dormir sur un coussin propre est essentiel. Mais comment l’entretenir sans l’abîmer pour qu’il conserve sa forme et son moelleux ? Découvrez tous nos conseils pour laver votre oreiller en machine et le sécher correctement selon son garnissage.


À retenir

  • Les garnissages comme les plumes ou certaines mousses synthétiques peuvent passer facilement en machine, à condition de respecter les instructions de température inscrites sur les étiquettes de lavage.
  • Choisissez toujours des lessives et des programmes de lavage doux pour préserver vos oreillers.
  • En revanche, d’autres matières comme la mousse à mémoire de forme ou le latex ne doivent pas passer en machine ! Un nettoyage à sec ou à la main suffit donc à l’entretien de ces oreillers.
  • Pour espacer les lavages des oreillers en machine, privilégiez les oreillers déhoussables, avec housse lavable au lave-linge afin de préserver au maximum le garnissage de vos coussins.
Laver un oreiller

Pourquoi et quand laver son oreiller ?


Vous faites partie de ceux qui hésitent encore à laver vos oreillers en machine parce que vous avez peur de les abîmer ? Ou bien parce que vous pensez que seul le lavage des taies d’oreillers suffit ?


Il existe pourtant de très nombreuses raisons de nettoyer vos coussins (oreillers comme traversins) en machine à laver. En voici 3 :


  • La transpiration nocturne : chaque nuit en dormant, notre corps perd entre 1 et 1,5 litre d’eau par la transpiration ou la salive. Une partie de cette eau se retrouve directement sur votre taie et votre coussin, favorisant alors le développement de bactéries et d'acariens.

  • Le confort de sommeil : lorsque votre lit vient juste d’être fait et que votre linge de maison sort de la machine, vous êtes assurés de passer une bonne nuit. Vous gagnez en qualité de sommeil grâce à un lavage régulier !

  • La durée de vie de l’oreiller : plutôt que d'abîmer un oreiller, un lavage régulier permet d'allonger sa durée de vie. De nombreuses astuces permettent ensuite de donner une nouvelle jeunesse à vos coussins. Rendez-vous à la fin de cet article pour en savoir plus.

À quelle fréquence nettoyer vos oreillers ?


Nous vous recommandons de laver votre oreiller au minimum une fois par trimestre et de changer votre linge de lit tous les 15 jours.


Plus précisément, il est possible de laver un oreiller en plumes ou en duvet 2 fois par an. Un oreiller synthétique peut facilement supporter un lavage en machine tous les 2 mois.


Bien entendu, pour les personnes qui souffrent d’allergies, laver son oreiller en machine ou à la main tous les mois est fortement recommandé. L'hiver notamment, un mauvais entretien de votre literie peut favoriser l’asthme, la rhinite ou la toux allergique.


Bon à savoir

Les acariens, omniprésents dans nos logements, sont en partie responsables de nos allergies. Ils occasionnent des éternuements répétés, des picotements dans les yeux et la gorge, des écoulements nasaux, …


D’après une étude menée par le docteur Frédéric Saldmann : 10% du poids d'un oreiller serait composé d'acariens morts ou vivants et de leurs déjections, après seulement un an d’utilisation par le dormeur.


Enfin, pour un meilleur entretien de votre literie, n'hésitez pas à aérer drap, housse, couette, taie d’oreiller et coussin chaque matin, pendant environ une heure !


Comment laver un oreiller en machine ?


Bien qu’une grande partie des oreillers soient lavables en machine, prenez garde aux garnissages plus fragiles qui pourraient s’abîmer au lave-linge. Vérifiez toujours la composition du rembourrage de votre oreiller et surtout, consultez les recommandations d’entretien du fabricant avant lavage.


Laver un oreiller en plume et duvet en machine


Contrairement aux idées reçues, il est possible de nettoyer un oreiller en plumes en machine à laver à basse température. Cette matière naturelle reste cependant délicate. Sauf indications contraires sur l’étiquette de lavage, voici comment procéder :


1.   Choisir une machine à laver avec un tambour assez grand pour ne pas écraser le garnissage de l’oreiller (chez vous ou dans une laverie).


2.   Ajoutez une lessive douce, sans adoucissant.


3.   Insérez deux balles de tennis dans le tambour du lave-linge pour éviter l’agglomération de plumes et préserver le gonflant caractéristique de votre oreiller en duvet ou en plumes.


4.   Sélectionnez un programme de lavage délicat à 30 ou 40°C maximum.


5.   Sélectionnez un programme d’essorage lent.


6.   Après lavage de l’oreiller en machine, il est possible de mettre votre oreiller en plume ou en duvet au sèche-linge à basse température pour en évacuer efficacement l’humidité, ou de le laisser sécher à plat, de préférence au soleil.


Conseil de l’expert

Pour garder tout le moelleux de votre oreiller en plumes ou en duvet, alternez si possible le lavage en machine avec :

  • Un lavage à la main : mettez de l’eau tiède savonneuse dans une grande bassine. Plongez l’oreiller dans ce mélange. Frottez doucement puis rincez abondamment sous la douche. Laissez l’oreiller sécher à plat, de préférence au soleil.
  • Ou un nettoyage à sec : versez 2 cuillères à soupe de cristaux de soude dans une bassine d’eau. Trempez un linge propre ou un gant de toilette dans ce mélange avant de l’essorer. Frottez l’oreiller délicatement et laissez-le sécher à plat. Vous pouvez aussi déposer votre oreiller au pressing.

Laver un oreiller synthétique en machine


Les matières synthétiques sont généralement conçues pour le lavage en machine, dans le respect de la température indiquée sur l'étiquette de l’oreiller :


1.   Insérez votre oreiller synthétique dans le tambour, sans l’écraser.


2.   Ajoutez une lessive douce.


3.   Sélectionner un programme de lavage classique, à 40°C.


4.   Si les instructions du fabricant l’autorisent, l’usage du sèche-linge est tout à fait possible pour permettre l’utilisation rapide de votre oreiller synthétique après lavage en machine. Dans le cas contraire, séchez l’oreiller à plat à l’air libre.


Bon à savoir

L’oreiller en fibres synthétiques est lavable en machine de manière régulière sans lui causer de dégâts. L’alternance entre lavage en machine et lavage à la main n’est donc pas utile dans le cas d’un oreiller synthétique.


Quel type de garnissage nécessite un lavage à sec ou à la main ?


L’oreiller en mousse à mémoire de forme ou viscoélastique


Les oreillers en mousse viscoélastique dite « mousse à mémoire de forme » ne sont pas conçus pour être lavés à l’eau : ni en machine, ni à la main. En effet, ce type de mousse se déforme et perd toutes ses vertus au contact de l’eau.


Aussi, pour entretenir votre oreiller à mémoire de forme, il est recommandé de l’aérer quotidiennement pour le débarrasser des acariens, des odeurs et de l’humidité.


La taie de votre oreiller en mousse à viscoélastique doit également être lavée chaque tous les 10 jours, pour une hygiène irréprochable.


Bon à savoir

En cas de tache sur votre coussin, il est tout de même possible de frotter un gant humide sur la zone avant de laisser sécher à l’air libre.


Sachez également qu’il est possible d’entretenir l’oreiller à mémoire de forme EMMA facilement : il suffit de retirer sa housse et de procéder au cycle de lavage recommandé.

L’oreiller en latex


L’oreiller en latex ne supporte pas non plus le passage au lave-linge qui lui fait perdre son élasticité.


Pour le nettoyer, il suffit de l’humidifier avec de l’eau savonneuse et de passer une éponge, puis de laisser sécher à l’air libre.


Vous pouvez également choisir de confier votre oreiller en latex à un pressing pour un nettoyage à sec dans les règles de l’art.


Conseils de séchage après le lavage d’un oreiller en machine


Si nettoyer son oreiller en machine ne l’use pas forcément, il peut sortir du lave-linge moins gonflé qu’avant d’y être entré. Mais rassurez-vous, il existe plusieurs astuces pour récupérer le gonflant de vos coussins :


  • Lavez votre coussin en machine avec une balle de tennis qui va rebondir sur les parois du tambour et regonfler votre oreiller pour conserver un bon maintien. Préférez un essorage modéré, pour linge délicat.

  • Si vous avez opté pour le séchage de votre oreiller à l’air libre, disposez-le au soleil de préférence et comptez plusieurs jours de séchage à plat.

  • Après séchage, il est recommandé de taper votre oreiller pour qu’il reste moelleux et qu’il retrouve sa forme. Certains oreillers peuvent aussi passer au sèche-linge. Veillez à vérifier les instructions d’entretien sur l’étiquette.

Bon à savoir

Ces astuces pour laver et faire sécher vos coussins de nuit peuvent aussi s'appliquer à vos traversins et édredons.


Et si votre oreiller reste jauni ?


À cause de la transpiration, de la bave et de la poussière, les coussins ont tendance à jaunir avec le temps.


En complément du passage au lave-linge, n’hésitez pas à entretenir vos oreillers jaunis pour leur rendre leur blancheur d’origine et conserver leur confort et moelleux.


Il existe pour cela plusieurs remèdes de grand-mère :


  • Un lavage en machine avec un peu de cristaux de soude.

  • Un nettoyage avec de l’eau chaude et du bicarbonate de soude.

  • L’ajout de jus de citron dans le bac à lessive.

Quid du lavage de la taie d’oreiller ?


Quel que soit le garnissage de votre oreiller, il est fortement recommandé de laver votre taie tous les 10 jours au maximum ou chaque semaine si le dormeur est allergique aux acariens.


Idéalement, la taie d’oreiller est placée en machine avec le reste du linge de lit suivant un cycle de lavage à hauteur 40°C et jusqu’à 60°C, si le textile le permet.


L’essorage lent est à privilégier pour éviter tout rétrécissement, notamment si la taie d’oreiller se compose d’une matière naturelle comme le coton ou le lin.


L’utilisation du sèche-linge est recommandée pour permettre une parfaite évacuation de l’humidité, surtout en hiver.


Pour un oreiller encore plus sain


Pour assainir un oreiller de manière optimale, le passage au lave-linge ne suffit pas. Une ou deux fois par an, nous vous recommandons d’effectuer un traitement spécifique à sec pour une désinfection totale, même si la plupart des oreillers bénéficient aujourd’hui d’un traitement anti-acariens.


Pour assainir durablement votre oreiller, rien de plus facile :


  • Mélangez de l’huile essentielle d’arbre à thé avec une tasse de bicarbonate de soude remplie à moitié.

  • Appliquez cette préparation sur votre oreiller à l’aide d’une brosse à poil doux.

  • Laissez agir, puis secouez pour retirer l’excédent.

Vous êtes désormais prêt à passer une bonne nuit, en profitant d’un coussin bien propre, confortable et moelleux !

FAQ : Laver un oreiller en machine

À propos de Verena

Docteur en neurosciences, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.