Jusqu’à quel âge un enfant doit-il faire la sieste ?

Dra Verena, sleep expert

Écrit par : Verena

Publié le : 3/22/24

Mis à jour le : 3/22/24

Les besoins de sommeil d’un enfant évoluent au fil du temps. Le nombre et la durée des siestes diminuent, au profit d’une augmentation du sommeil la nuit. En tant que parent, vous vous demandez certainement jusqu’à quel âge un enfant doit faire la sieste. Il s’agit d’un réel besoin physiologique jusqu’à 4 ans. Les experts Emma vous guident sur la durée et la fréquence des siestes en fonction de l’âge de l’enfant.


À retenir

  • Un enfant doit faire la sieste jusqu’à 4 ans pour se sentir en forme et rester en bonne santé.
  • La sieste offre de nombreux bienfaits aux tout-petits et aux enfants de moins de 6 ans.
  • Pour faciliter la sieste, il est important de mettre en place une routine et d’opter pour un matelas confortable, adapté à l’âge de l’enfant.

Bébé qui dort

Les bienfaits de la sieste pour la santé et le bien-être des enfants


Jusqu’à 6 ans, la sieste fait partie du quotidien de l’enfant car elle complète son sommeil nocturne. Un sommeil de qualité préserve la santé et le bien-être des petits, et ce, à toutes les étapes de leur développement. Voici les bienfaits de la sieste chez les enfants :


  • Développement cérébral : consolidation des souvenirs et la synthèse des informations apprises, pour un fonctionnement optimal du cerveau.

  • Amélioration de la concentration et des apprentissages : amélioration de la mémorisation des informations, accroissement de l’attention et des performances cognitives.

  • Régulation de la production d’hormones : libération des hormones de croissance, mais aussi du cortisol, de l’insuline, et des hormones de l’appétit.

  • Régulation des émotions : traitement des expériences émotionnelles, avec un effet bénéfique sur la gestion du stress, l'amélioration de l'humeur et l’équilibre émotionnel.

  • Prévention de la fatigue excessive en fin de journée : maintien du niveau d'énergie, prévention des effets négatifs de la fatigue sur le bien-être général, notamment en fin d’après-midi.

Durée et nombre de siestes selon l’âge de l’enfant


Un nouveau-né a besoin de 16 à 17 heures de sommeil par jour alors qu’un enfant de 3 ans dort en moyenne 12 heures par jour. Le nombre quotidien de siestes varie donc en fonction de l’âge de l’enfant, de même que la durée de ces dernières. Ce besoin finit par s’estomper vers 6 ans, voire avant.


Age de l’enfantNombre de siestes par tranche de 24 heuresDurée des siestes

Jusqu’à 6 mois

3

  • 2 à 3 heures le matin
  • 2 à 3 heures l’après-midi, réparties entre les deux siestes

Jusqu’à 12 mois

2

  • 1 à 2 heures le matin
  • 1 à 2 heures en début d’après-midi

Jusqu’à 18 mois

1 ou 2

  • 2 heures à 2h30 en début d’après-midi
  • OU 1 à 2 heures le matin et 1 à 2 heures en début d’après-midi

À partir de 2 ans

1

2 heures à 2h30 en début d’après-midi

Jusqu’à 4 ans

0 ou 1

2 heures en début d’après-midi

De 4 à 6 ans

0 ou 1

45 minutes à 1h30 en début d’après-midi

À partir de 6 ans

0

X


Jusqu’à 6 mois


Jusqu’à six mois, les nouveau-nés et les nourrissons ont souvent besoin de 3 siestes. La première intervient en fin de matinée et dure 2 à 3 heures. Les deux autres ont lieu en début et en fin d’après-midi. À elles deux, elles représentent un temps de sommeil de 2 à 3 heures.


Bon à savoir

L’Assurance Maladie précise qu’un bébé de 4 mois commence à dormir plus longtemps la nuit car il a moins souvent faim. La durée du sommeil diminue donc progressivement chez le nourrisson, et la nature de son sommeil évolue. Dès 3 mois, les phases de sommeil paradoxal, plus stables, remplacent peu à peu les phrases agitées.


Jusqu’à 12 mois


Entre 6 et 12 mois, la sieste de fin d’après-midi devient inutile. À cet âge, deux siestes sont nécessaires : une sieste d’une à 2 heures dans la matinée, et une sieste de la même durée en début d’après-midi.


Jusqu’à 18 mois


Jusqu’à cet âge, un bébé fait en général une sieste de deux heures à 2h30 en début d’après-midi. Néanmoins, certains tout-petits ont encore besoin d’une à 2 heures de sieste le matin, et d’une sieste similaire en début d’après-midi.


À partir de 2 ans


Dès 2 ans, le sommeil de l’enfant se rapproche de sa forme définitive. Les cycles de sommeil sont bien plus longs que chez un nourrisson. Un enfant qui dort trop le jour risque donc de dormir moins la nuit. Ainsi, les professionnels de santé recommandent une sieste unique en début d’après-midi, n’excédant pas 2 heures ou 2h30.


Jusqu’à 4 ans


Faire la sieste reste nécessaire jusqu’à 4 ans pour le bien-être et la santé de l’enfant. Une seule sieste de 2 heures en début d’après-midi est suffisante. Il vaut mieux que les horaires soient réguliers. Le sommeil nocturne se réorganise chez l’enfant. Les phases de sommeil lent profond sont alors plus nombreuses.


De 4 à 6 ans


Inutile d’imposer la sieste à partir de 4 ans. Certains enfants font encore une sieste en début d’après-midi quand d’autres s’en passent. La durée de la sieste dépend de la récupération nécessaire. Elle varie souvent entre 45 minutes et 1 heure 30. Mieux vaut laisser l’enfant se réveiller tout seul.


À partir de 6 ans


Un enfant n’a plus besoin de faire la sieste à partir de 6 ans. À cet âge, il est capable de rester actif toute la journée. Si un enfant de 6 ans ou plus se remet à faire la sieste tous les jours, cela signifie que son temps de sommeil nocturne est insuffisant ou de mauvaise qualité.


3 astuces pour faciliter la sieste des enfants


Certaines astuces suffisent à faciliter la sieste des enfants et à créer les conditions optimales d’un sommeil reposant.


1 – Mettez en place une routine de sieste


Une routine cohérente représente une véritable transition en douceur vers la sieste. Elle signifie à l'enfant qu'il est temps de se détendre. Pour mettre en place cette routine, choisissez des activités apaisantes. Il peut s’agir d’un câlin, de la lecture d'une histoire ou de l’écoute d’une berceuse.


2 – Favorisez un environnement propice au sommeil


Assurez-vous que la chambre de votre enfant est propice au sommeil. Il a besoin de calme et d’obscurité, même si cette dernière n’est pas totale. Cela peut d’ailleurs l’aider à distinguer la sieste du coucher. Vérifiez que la température de la pièce n’excède pas 19°.


Conseil d'expert

Assurez-vous que le matelas de votre bébé ou le matelas de votre enfant est adapté à son âge, confortable et suffisamment respirant pour son confort de sommeil. Vous pouvez opter pour un matelas évolutif qui suivra votre enfant tout au long de sa croissance.



3 – Adaptez la sieste aux besoins de l’enfant


Guettez les signes de fatigue naturels chez votre enfant pour adapter la sieste à ses besoins : bâillements, frottements des yeux, somnolence. Les siestes trop proches de l'heure du coucher freinent son endormissement le soir.


FAQ

À propos de Verena

Docteur en neurosciences, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.