SOLDES D'HIVER

Jusqu'à -50% de réduction Profitez des offres des Soldes d'hiver, allant jusqu'à -50% de réduction, valable jusqu'au 07/02/2023, minuit. Profitez de -40% de réduction sur l'ensemble Sommeil de rêve jusqu'au 07/02/2023, minuit.

Les soldes d’hiver se terminent dans 00 Jours 06 Heures 25 Minutes 25 Secondes
Se terminent dans 00 j 06 h 25 m 25 s
  • Livraison & retour gratuits
  • 100 nuits d'essai sur tous nos matelas, lits, et canapés
  • 10 ans de garantie sur nos matelas

Sommier sans pied : pourquoi vaut-il mieux l’éviter ?

Dra Verena, sleep expert

Écrit par : Verena

Publié le : 5/23/22

Mis à jour le : 5/23/22

À propos de Verena

Docteur en neuroscience, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.

 

Sommier sans pied

 

 

Vous aimez dormir sur un lit bas ou souhaitez tout simplement donner une touche japonisante et minimaliste à votre chambre ? Vous êtes alors peut-être tenté d’acheter un sommier sans pied. Mais est-ce une bonne idée pour bien dormir ? Quels sont les désavantages de ce choix de literie pour le dormeur ? Est-il possible d’ajouter des pieds à un sommier qui n’en a pas ? Existe-t-il des alternatives pour dormir près du sol ? Explications.

 

Quels sont les inconvénients d’un sommier sans pied ?

 

Si la plupart des sommiers disposent de pieds, c’est avant tout pour assurer une bonne ventilation sous le matelas et garantir son hygiène, allonger sa durée de vie mais aussi renforcer ses propriétés pour vous permettre de bénéficier d’un sommeil réparateur. Un sommier sans pied ne dispose malheureusement pas des mêmes qualités qu’un sommier à ressorts ou un sommier à lattes avec pieds, par exemple.

 

Un manque d’aération

 

Lorsque nous dormons, nous transpirons beaucoup et pouvons perdre jusqu’à 50 cl d’eau en une seule nuit. Si vous disposez d’un sommier sans pied posé à même le sol, l’air ne peut plus circuler sous votre matelas qui gardera alors l’humidité. Ceci entraînera le développement de moisissures sur sa surface, voire dans son garnissage, mais aussi sur les côtés du sommier s’il s’agit d’un sommier tapissier sans pied. Conséquence : votre matelas en mousse, à ressorts ensachés, en latex ou encore en bambou s’abîmera beaucoup plus rapidement et vous le garderez moins longtemps.

Attention, cet excès d’humidité accumulée n’endommagera pas uniquement votre matelas mais aussi le sol au-dessous. Une moquette sera par exemple rapidement gagnée par la moisissure, tandis qu’un parquet finira par gondoler.

 

Un risque accru d’allergies

 

Autre problème du manque d’aération qu’entraîne un sommier sans pied : cet élément de literie favorise le développement, au sein de votre couchage, des bactéries et des acariens au fort pouvoir allergène.

Si vous êtes allergique aux acariens ou souffrez de problèmes respiratoires, le fait de dormir plus près du sol et donc de davantage respirer la poussière qui s’y trouve est également déconseillé.

 

Un nettoyage plus difficile

 

Afin de limiter les désagréments précédents, vous devrez être encore plus irréprochable sur le nettoyage de la chambre à coucher et du cadre de lit si vous disposez d’un sommier sans pied. Or, il sera difficile de le soulever tous les jours ou tous les 2 jours pour passer l’aspirateur ou un coup de balai, surtout s’il s’agit d’un sommier 140x190 cm sans pied pour deux personnes, voire d’un modèle encore plus grand. Si vous disposez d’un sommier tapissier sans pied, vous devrez le frotter toutes les semaines avec un chiffon imbibé d’eau humide et de savon pour limiter l’apparition de moisissures, avant de le laisser sécher au soleil.

Il est également conseillé d’offrir une bonne aération quotidienne de votre chambre à coucher et de votre matelas en mousse à mémoire de forme, à ressorts, en latex, etc., en le relevant chaque matin. Une solution cependant difficile à maintenir sur le long terme.

 

Un impact négatif sur le confort et la santé du dos

 

Contrairement à certaines idées reçues, le bon maintien du dos pendant la nuit n’est pas exclusivement assuré par le matelas mais aussi par le sommier, et donc par l’ensemble matelas sommier. Or, quand vous disposez d’un sommier sans pied, ses lattes de bois ou ses ressorts posés à même le sol ne peuvent pas bouger de façon souple et donc remplir leur rôle.

En résumé, le sommier sans pied viendra altérer l’efficacité de votre matelas qui soulagera moins bien les points de pression avec des conséquences négatives à terme sur la qualité du sommeil et votre mal de dos, vos douleurs cervicales et lombaires. Si vous souffrez déjà de douleurs au niveau de la colonne vertébrale notamment, il vous sera également plus difficile de vous lever du lit le matin si votre lit (ensemble matelas et sommier) est près du sol.

 

Est-il possible d’ajouter des pieds à un sommier sans pied ?

 

Comment savoir si on peut mettre des pieds sur un sommier sans pied ? Tout dépend du modèle dont vous disposez !

 

Des trous parfois déjà percés dans le sommier

 

Certains cadres en plastique ou en métal de sommiers à lattes (sommiers tapissiers ou non) disposent de trous prévus pour fixer des pieds aux quatre coins. Vérifiez bien la dimension des orifices pour acheter des modèles de pieds compatibles. Si ceux qui vous plaisent ne sont pas aux bonnes dimensions, vous pouvez cependant vous procurer des adaptateurs de pieds qui fonctionnent comme des adaptateurs de prises électriques et vous permettent de visser n’importe quels modèles.

 

Comment mettre des pieds sur un sommier dépourvu de trous ?

 

Sans surprise, vous allez devoir en percer quatre ou acheter des adaptateurs qui se fixent directement sur le cadran de votre élément de literie. Il existe 3 principaux systèmes de fixation qui dépendent des caractéristiques de votre sommier sans pied : fixation par emboîtement si la hauteur du sommier ne dépasse pas 20 cm, fixation par vissage s’il s’agit d’un modèle en bois ou en métal relativement épais, ou fixation sur cadre en métal grâce à un kit de fixation universel si le cadran est trop étroit pour que les pieds puissent être vissés directement sous le sommier.

 

Quelles sont les alternatives à un sommier sans pied ?

 

Si vous hésitez à acheter un sommier sans pied, c’est sans doute que vous aimez dormir près du sol ou souhaitez donner une touche japonisante à la décoration de votre chambre à coucher. Vous pouvez alors vous tourner vers le matelas futon, ce matelas japonais traditionnel parfois posé à même le sol ou sur un tatami. Il est toutefois conseillé de vous procurer un sommier pour futon adapté avec de petits pieds qui garantiront une bonne ventilation du matelas sans perturber l’effet esthétique recherché.

Autre option : vous pouvez vous procurer un sommier haut de gamme mais équipé de pieds dévissables que vous pourrez ensuite remplacer par des pieds plus bas ou esthétiquement à votre goût. C’est le cas du sommier Emma conçu pour être le support parfait pour votre matelas. Grâce à ses trois zones de confort, il assure une répartition idéale de la pression pendant votre sommeil, tandis que l’espacement spécifique de ses lattes favorise la ventilation de votre matelas. Bonne nouvelle : ses pieds sont démontables et peuvent être changés.

 

Vous l’aurez compris, le sommier sans pied est une option envisageable comme couchage d’appoint ou solution temporaire après un emménagement, mais difficilement tenable sur le long terme pour des raisons d’hygiène, d’entretien et de confort. Heureusement du matelas futon avec sommier adapté au sommier Emma et ses pieds démontables, de nombreuses alternatives existent.

 

 

Lire aussi

3 conseils à suivre pour bien choisir son sommier à lattes

Qu’est-ce qu’un sommier tapissier et comment le choisir ?

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un sommier à ressorts ?

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un sommier à ressorts ?

Comment bien choisir son sommier ?