SOLDES D'HIVER

Jusqu'à -50% de réduction Profitez des offres des Soldes d'hiver, allant jusqu'à -50% de réduction, valable jusqu'au 07/02/2023, minuit. Profitez de -40% de réduction sur l'ensemble Sommeil de rêve jusqu'au 07/02/2023, minuit.

Les soldes d’hiver se terminent dans 00 Jours 06 Heures 22 Minutes 19 Secondes
Se terminent dans 00 j 06 h 22 m 19 s
  • Livraison & retour gratuits
  • 100 nuits d'essai sur tous nos matelas, lits, et canapés
  • 10 ans de garantie sur nos matelas

Comment choisir un bon oreiller ? 4 astuces pour ne pas se tromper

Dra Verena, sleep expert

Écrit par : Verena

Publié le : 5/23/22

Mis à jour le : 5/23/22

À propos de Verena

Docteur en neuroscience, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.

Un oreiller est plus qu’un simple accessoire de lit. Il est le garant d’un sommeil réparateur, en offrant un confort optimal pour dormir, ainsi que du bon maintien de votre colonne vertébrale. Un bon oreiller est donc votre meilleur allié pour préserver votre santé. Mais savez-vous vraiment comment le choisir ? De nos jours, la plupart des dormeurs utilisent un oreiller qui ne leur convient pas, sans le savoir. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous vous livrons quelques astuces pour vous aider à choisir un oreiller de qualité qui saura vous accompagner sans mettre à mal votre sommeil !

 

choisir un bon oreiller

 

 

1. Acheter un bon oreiller en fonction de sa morphologie

 

Comme lorsqu’il s’agit de choisir un matelas, la morphologie du dormeur demeure un critère essentiel à prendre en considération pour acheter un bon oreiller. Celle-ci va définir, entre autres, la densité et la forme de l’oreiller qui vous conviendra le mieux. En effet, la densité d’un bon oreiller doit être de minimum 50 kg/m3. Or, si vous êtes de forte corpulence, nous vous suggérons d’opter pour un coussin de nuit d’une densité de 90 kg/m3 pour éviter de perdre les bienfaits d’un bon maintien de la nuque. De même, si vous êtes de grande taille, il sera plus judicieux d’opter pour un bon oreiller de forme rectangulaire qui vous permettra de ne pas avoir les pieds hors du lit si vous souhaitez bien ajuster votre nuque.

 

2. Identifier sa position de sommeil favorite pour choisir un bon oreiller

 

La posture de sommeil est un autre critère important dans le choix du coussin idéal. En effet, comme votre morphologie, votre position de sommeil habituelle aura un impact significatif sur le choix de l’épaisseur de votre futur oreiller. Pour rappel, si vous dormez sur le dos, nous vous suggérons d’opter pour un bon oreiller d’une épaisseur moyenne. Si vous préférez dormir sur le côté, une épaisseur plus élevée sera de rigueur, afin d’assurer le bon alignement de votre colonne vertébrale et limiter le risque de douleurs cervicales. En revanche, si vous aimez dormir sur le ventre, nous vous recommandons de choisir un oreiller fin pour amoindrir les risques d’apnée du sommeil, de ronflement et de douleurs à l’estomac causés par cette posture.

Sachez que si vous avez tendance à changer régulièrement de position de sommeil, il existe des oreillers à l’épaisseur modulable. C’est le cas notamment de l’oreiller Emma, dont l’épaisseur peut être ajustée selon la position de sommeil adoptée.

 

3. Prendre en considération les allergies du dormeur

 

Certaines personnes sont particulièrement sensibles aux acariens ou au latex. Ces allergies doivent être absolument prises en compte avant de choisir le garnissage d’un bon oreiller. En effet, certaines matières qui composent les oreillers, tout comme pour les matelas, sont plus ou moins hypoallergéniques. Il est donc essentiel de connaître votre niveau de sensibilité avant de faire votre choix.

 

4. Connaître le garnissage pour choisir le bon oreiller

 

Le garnissage d’un bon oreiller dépend de tous les critères mentionnés ci-dessus. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de bien tous les identifier avant de prendre sa décision.

 

La mousse à mémoire de forme

 

Particulièrement recommandés aux personnes qui souffrent de douleurs cervicales, les oreillers en mousse à mémoire de forme épousent parfaitement la nuque du dormeur, soulagent les points de pression et garantissent le bon alignement de la colonne vertébrale. Un bon oreiller ergonomique est idéal pour toutes les positions de sommeil, ainsi que pour les dormeurs de corpulence plutôt mince. Cependant, il convient moins aux personnes sujettes à la transpiration nocturne ou qui bougent beaucoup pendant la nuit.

 

Les fibres polyester

 

Un bon oreiller en fibres polyester convient aux personnes allergiques aux acariens. Il est particulièrement doux, léger et présente une très bonne aération. Néanmoins, sa durabilité est moindre ; il est difficilement lavable et n’est pas recommandé aux personnes de forte corpulence.

 

Le latex naturel

 

À l’inverse du coussin de nuit en fibres polyester, un bon oreiller en latex naturel offre un excellent soutien aux dormeurs de forte corpulence, tout en étant hypoallergénique. Son point faible réside dans son prix plutôt élevé sur le marché.

 

Les céréales

 

Un bon oreiller bio peut également être considéré à l’achat. Ce type d’oreiller est souvent constitué de boules d’épeautre, de sarrasin ou de millet. Parfaitement hypoallergéniques, ces oreillers offrent souvent un confort très ferme et un maintien indéfectible. Un bon oreiller en céréales est en général recouvert d’une housse en coton bio, lavable en machine.

 

Les plumes ou le duvet d’oie

 

Ces types de garnissage sont considérés comme haut de gamme. Ils disposent d’une excellente aération et offrent un soutien ferme (leur densité est modulable) et un accueil très moelleux au dormeur. En revanche, ils ne sont pas conseillés aux personnes allergiques aux acariens, à moins d’être recouverts par une housse d’oreiller anti acariens.

 

 

Lire aussi

Pourquoi et comment choisir un oreiller à mémoire de forme ?

Pourquoi et comment choisir un oreiller ergonomique ?

Comment laver un oreiller en machine ?

Nos conseils pour bien choisir votre oreiller