Matelas anti-escarre


Verena


Écrit par : Verena

Dernière mise à jour : 16/08/2022

À propos de Verana

Docteur en neuroscience, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.


Quel type de matelas choisir lorsque l’on doit respecter un alitement ou des dispositifs médicaux précis ? Il arrive que nous soyons obligés de rester au lit mais cela n’est pas sans conséquence pour le confort et le bien-être de votre corps. Vous pouvez ainsi avoir des risques d’escarres à force de rester trop longtemps allongé sur votre lit. Comment assurer un confort optimal avec son matelas que vous soyez hospitalisé ou à domicile ? Quelle literie choisir ? On vous dit tout ce que vous devez savoir sur les matelas anti-escarre.



astuces pour enlever la moisissure sur un matelas

Existe-t-il des matelas anti-escarre ?


Qu'est-ce qu'un matelas anti-escarre ?


On appelle généralement les matelas anti-escarre les matelas médicalisés. En effet, il existe différents modèles de lits anti-escarre, considérés comme du matériel médical et contrôlés par la sécurité sociale pour vous faire bénéficier d’une prise en charge optimale selon votre situation. Un matelas anti-escarre va répartir le poids du patient sur tout le couchage en évitant les points d’appui, responsables des escarres chez une personne à mobilité réduite, un patient alité longtemps.


Les différentes sortes de matelas anti-escarre


Il existe deux sortes de matelas anti-escarre : le matelas anti-escarre statique et le matelas anti-escarre dynamique selon le risque d’escarres des personnes.

Les premiers matelas peuvent être des matelas en mousse à mémoire de forme, ou des matelas à lente résilience (les matelas qui épousent la forme des corps pour un confort maximum). Ces matelas sont conseillés pour les personnes sujettes aux risques d’escarres de manière faible ou moyenne. Ils sont excellents pour la prévention des escarres.

Les matelas anti-escarres dynamiques sont principalement à air dynamique afin de rendre moins douloureux les escarres et éviter que d’autres ne se développent. Ils sont recommandés pour les personnes les plus exposées aux escarres (risque d’escarres moyen à élevé). Il est également conseillé de choisir un matelas à mousse viscoélastique (à haute résilience) pour les personnes alitées très longtemps (plus de 15h/jour), le principe thermoréactif est excellent pour soulager les escarres.


Pourquoi utiliser un matelas anti-escarres ?


Il existe plusieurs situations qui peuvent vous conduire à devoir acheter un couchage spécial avec un matelas anti-escarre. Suite à un accident, à une hospitalisation ou à une maladie grave nécessitant un alitement prolongé. Vous pouvez en avoir besoin à l'hôpital avec le lit médical ou alors à la maison, en convalescence. 


Ce type de matelas va permettre de réduire les sources de frottement des parties du corps et les impressions de cisaillement. Un bon positionnement en étant allongé est important. 

Un matelas anti-escarre est très bien en prévention de l’escarre mais ne peut en aucun cas soigner les escarres. Le matelas anti-escarre viendra soulager la personne alitée mais elle devra également soigner en parallèle ses escarres.


Comment choisir un matelas anti-escarre ?


Le choix du matelas anti-escarre


Si vous devez acheter un matelas anti-escarre, il y a de fortes chances que ce soit un médecin qui vous le prescrive. Pour savoir de quel type de matelas vous aurez besoin, il va établir un pronostic selon plusieurs critères propres à chaque personne :


  • La condition physique / morphologie

  • La condition mentale

  • L’incontinence

  • La mobilité

  • L’activité


Grâce à un système de points selon les critères ci-dessus, le médecin va pouvoir juger si la personne a de grands risques d’avoir des escarres une fois alitée. Sur une échelle sur 20, le médecin saura quel type de matelas anti-escarre préconiser au patient.


Les classes de matelas anti-escarres


Il existe 4 classes de matelas anti-escarres sur le marché de la literie médicalisée :


  • matelas classe 0 : conseillé pour les personnes hospitalisées durant quelques jours seulement ; 

  • matelas classe 1 : convient aux patients qui restent au lit entre 10 à 15 heures par jour en moyenne ; 

  • matelas classe 2 : indiqué pour les malades qui sont alités plus de 15 heures par jour ;

  • matelas classe 3 : prescrit aux personnes alitées en permanence, dont le risque d’escarres est très élevé.


Comment bénéficier d’un matelas anti-escarre ?


Il faut savoir qu’en moyenne une personne qui risque d’avoir des escarres est âgée d’environ 74 ans. L’âge peut varier en fonction de la situation de la personne et résulte d’un long alitement. 

Les escarres sont très douloureuses et doivent être prises au sérieux c’est pour cette raison que vous devez vous rendre chez votre médecin pour établir un diagnostic qui vous permettra de savoir vers quel modèle de matelas vous orienter. 


Votre médecin pourra même vous faire une prescription et le coût du matelas anti-escarre pourra éventuellement être pris en charge par la sécurité sociale.


Quel est le prix d’un matelas anti-escarre ?


Le prix des matelas anti-escarre varie en fonction du modèle choisi. Les matelas statiques peuvent coûter entre 100 € et 600 € alors que les matelas dynamiques sont plus onéreux et sont vendus entre 700 € et 4 000 €.


Les escarres sont des plaies sérieuses et douloureuses qui nécessitent d’avoir un lit adapté. N’hésitez pas à aller voir votre médecin pour savoir de quel type de matelas vous aurez besoin. 

Si vous êtes alités plus de 15 heures par jour, nous vous recommandons notre matelas Emma Hybride à la mousse thermoactive, la mousse viscoélastique à mémoire de forme et la mousse froide HRX qui soulage les points de pression de la nuque, du bassin et des épaule pour un soutien optimal.


Qu’est-ce qu'une escarre ?


Les escarres sont des plaies qui peuvent apparaître suite à une immobilisation sur un lit ou sur un fauteuil à cause des zones d’appui. 

En effet, on constate des rougeurs au niveau des zones de contact du corps : au niveau des fesses, des omoplates, des talons ou encore des coudes à forte compression. 

Le flux sanguin diminue sur ces zones ce qui provoque une nécrose. Il s’agit de sorte d’ulcères qui sont très douloureux et peuvent mettre du temps à cicatriser lorsque ces derniers se transforment en plaie.


Les cinq stades des escarres


Voici les phases classiques d’évolution de l’escarre : 


  • stade 0 : le patient est à risque, il présente une rougeur sur le point d’appui, qui est encore réversible ; des moyens de prévention sont mis en place ; 

  • stade 1 : une rougeur persistante est visible sur le point d’appui, qui demeure suite à une pression appliquée par le doigt ; 

  • stade 2 :  un phénomène de dermabrasion se met en place (perte tissulaire partielle du derme), des cloques apparaissent au niveau de la zone d’appui ;

  • stade 3 : la plaie se creuse, c’est le début de la nécrose des tissus sous-cutanés ; 

  • stade 4 : la plaie devient si profonde qu’elle peut atteindre les muscles et creuser jusqu’à l’os.


Évaluer le risque d’escarres


Voici l’échelle de braden : elle permet aux professionnels de santé d’évaluer facilement le risque d’escarres d’un patient en fonction de divers facteurs.  


Échelle de Braden

Perception sensorielle

Humidité 

Activité

1 - Absente

2 - Très limitée

3 - Légèrement limitée

4 - Non altérée

1 - Constamment mouillé

2 - Très humide

3 - Parfois humide

4 - Rarement humide

1 - Alité

2 - Chaise

3 - Marche rare

4 - Marche fréquemment

Mobilité

Nutrition 

Friction / Cisaillements 

1 - Immobile

2 - Très limitée

3 - Légèrement limitée

4 - Non altérée

1 - Très pauvre

2 - Inadéquate

3 - Adéquate

4 - Excellente

1 - Problème présent

2 - Problème potentiel

3 - Aucun problème


Interprétation des résultats de l’échelle de Braden

  • De 6 à 12 = risque très élevé

  • Entre 13 et 14 = risque modéré

  • Entre 15 et 16 = risque léger

  • 17 et plus = risque nul 


Bon à savoir

L’échelle de Braden est également un instrument de mesure qui permet de détecter rapidement les patients susceptibles de développer des escarres.



Lire aussi

Comment reconnaître la face hiver d’un matelas et quels sont ses avantages ?

Faut-il choisir un matelas en laine ?

Nos conseils pour bien choisir un matelas évolutif

Pourquoi choisir un matelas ferme ?

Pourquoi choisir un matelas fin ?

Pourquoi choisir un matelas King Size ?

Quel matelas hypoallergénique choisir en fonction de ses allergies ?

Tout savoir sur le matelas futon

 

 

Restons en contact


Profitez de réductions exclusives et soyez informé du lancement de nos prochains produits !

Rejoindre la communauté Emma

Vos données personnelles sont traitées dans le respect de votre confidentialité.

USP Demo 1

Les produits Emma


Nous avons à cœur de concevoir des produits qui vous correspondent. À la fois confortables et durables, ceux-ci vous accompagnent au quotidien pour vous apporter le meilleur sommeil. Vous souhaitez encore être convaincus? Essayez-les pendant 100 nuits !

Je profite des offres
default
Comment vous désinscrire

Vous pouvez vous désabonner à tout moment directement sur votre compte client en cliquant sur l'onglet 'Inscription à la newsletter'. Si vous n’avez pas de compte client mais souhaitez quand même vous désinscrire, vous pouvez le faire en cliquant sur 'me désinscrire' au bas de notre dernière newsletter.

Pin rotate icon

Il semblerait que vous visitiez notre site depuis l'étranger

Aller à 

Il vous est possible de choisir votre pays dans la liste ci-dessous: