Comment enlever les bouloches de votre matelas ?

Dra Verena, sleep expert

Écrit par : Verena

Publié le : 5/25/23

Mis à jour le : 5/25/23

Un bon matelas est synonyme de sommeil réparateur. À l’usure, il est fréquent que des fibres se détachent et forment des peluches sur la surface du coutil. Disgracieuses et favorables aux acariens, ces peluches doivent être retirées ! Vous vous demandez comment traiter un matelas qui bouloche ? Découvrez toutes les méthodes – des plus rapides aux plus douces…


À retenir

Voici les trois meilleures méthodes pour retirer les bouloches apparues sur un matelas :

  • Le rasoir anti-bouloches, électrique ou manuel, à passer délicatement sur les zones “boulochées”.
  • Le rasoir usagé, à utiliser en maintenant une légère pression.
  • La pierre ponce, à frotter délicatement sur les bouloches, qui seront ensuite décrochées à l’aide d’un aspirateur ou d’un rouleau adhésif.
enlever bouloche

Pourquoi un matelas bouloche-t-il ?


Les bouloches sont de petites boules de fibres qui se forment sur les textiles au fil du temps. Sur un vieux matelas, elles sont générées par les frottements du corps, mais aussi par celui des draps ou des oreillers.


Si le fait de boulocher démontre une usure naturelle de votre coutil, notez que ce phénomène ne se produit généralement qu’après plusieurs années d’utilisation !


Bon à savoir

Lorsque des bouloches apparaissent, cela favorise l’incrustation des acariens. Pour les éradiquer, saupoudrez un peu de bicarbonate de soude sur votre matelas (et tous les textiles de votre lit). Laissez ensuite agir environ 1 heure et aspirez la poudre. Résultat ? L’ensemble de votre literie est assaini !


Quelle méthode utiliser pour enlever les bouloches d’un matelas ?


Découvrez 7 méthodes testées par les équipes Emma pour retirer les bouloches d’un matelas, et choisissez celle qui vous convient le mieux, en fonction des matériaux disponibles dans vos placards et de votre temps disponible.


Précaution à respecter

Pour chacune des méthodes énumérées, veillez à tester votre outil anti-bouloches (rasoir, papier de verre, etc), sur une petite surface de l’enveloppe du matelas, avant de procéder à un “déboulochage” complet.


Méthode 1 : avec un rasoir anti-bouloches 


Le rasoir anti-bouloches est conçu pour retirer les peluches majoritairement présentes sur les matières textiles composées de fibres courtes : l’acrylique, la laine bon marché, le polyamide, le polyester, etc.


NB : il existe des rasoirs anti-bouloches manuels, et aussi des appareils anti-bouloches électriques, à manipuler avec précaution.


Comment procéder ?


  • Passez délicatement le rasoir ou l’appareil anti-bouloches électrique sur la surface à traiter.

  • Privilégiez un mouvement qui respecte le sens de la fibre textile. 

  • Retirez les résidus de la lame du rasoir spécial, ou videz le réceptacle de l’appareil électrique qui contient les bouloches.

Cette méthode, très efficace, requiert de la patience pour traiter de vastes zones boulochées. Troquez-la au profit du rasoir ou de la pierre ponce si vous êtes pressés.


Méthode 2 : avec un rasoir


Utiliser un rasoir est l’une des méthodes les plus rapides et efficaces. Cependant, elle requiert une grande adresse pour ne pas entailler le tissu !


Pour éviter les coupures, utilisez un rasoir aux lames usées (moins coupantes) ou, si vous en possédez déjà un, un rasoir électrique. Les deux modèles garantissent un aspect doux et net.


Comment procéder ?


  • Tenez le rasoir avec fermeté, à un angle de 45 degrés environ.

  • Passez le rasoir sur les zones boulochées, en maintenant une légère pression.

  • Nettoyez la lame du rasoir entre chaque passage, pour plus d’efficacité.

Méthode 3 : avec une pierre ponce


La pierre ponce est une roche volcanique généralement utilisée comme un exfoliant naturel pour éliminer les peaux mortes (callosités, coudes, pieds, etc).


Une pierre ponce est aussi un excellent moyen de retirer les bouloches. Veillez toutefois à ne pas l’utiliser avec insistance sur une même zone, pour ne pas éliminer le tissu !


Comment procéder ?


  • Frottez très délicatement la pierre ponce sur les zones du matelas concernées par les bouloches.

  • Retirez les bouloches, désormais détachées du matelas, à l’aide d’un aspirateur ou d’un rouleau adhésif anti-poils.

Bon à savoir

Procédez à un test sur une petite surface, car certaines pierres ponces sont nettement plus abrasives que d’autres.


Méthode 4 : avec le côté abrasif d’une éponge


On reconnaît le côté grattant d’une éponge à récurer, jetable ou lavable, au toucher : il s’agit de la face qui est la plus décapante pour les surfaces. Gratter le matelas avec une éponge est, comme toutes les méthodes abrasives, assez délicat. 


Comment procéder ?


  • Frottez doucement l’enveloppe du matelas avec le côté abrasif de votre éponge.

  • Retirez régulièrement les bouloches qui s’accrochent à l’éponge.

Méthode 5 : avec du papier de verre


Le papier de verre, aussi appelé “papier abrasif”, est généralement utilisé dans le cadre de travaux manuels pour polir le bois, le métal, les murs ou encore la pierre, par exemple.


Si vous optez pour cette méthode, gardez à l’esprit que le papier de verre est très abrasif.


Comment procéder ?


  • Frottez très légèrement le coutil du matelas bouloché, avec des gestes lents.

  • Aspirez vos matelas pour retirer les éventuels résidus de “papier sablé”.

Méthode 6 : avec du scotch, une brosse adhésive ou du velcro


Le ruban adhésif, la brosse adhésive anti-peluche et le velcro ont pour point commun d’être des techniques assez douces pour éliminer les bouloches d’un matelas.


Comment procéder ?


  • Le scotch : pour le passer efficacement, enroulez une bande autour de votre main et tapotez les zones abîmées (dans le sens de la fibre).

  • La brosse adhésive : efficace contre les poils d’animaux, elle l’est tout autant pour retirer les bouloches d’un matelas !

  • Le velcro : il faut couper une bande assez grande et de tapoter (avec le côté le plus doux des deux bandes).

Méthode 7 : avec une pince à épiler ou à la main


Enlever les bouloches avec une pince à épiler ou à la main, sont les deux méthodes les plus sûres et les plus douces pour ne pas abîmer un matelas.


Comment procéder ?


  • Pincez une à une chaque bouloche à l’aide de votre pouce et de votre index ou d’une pince à épiler en tirant vers les haut.

  • Prenez soin de maintenir le coutil à l’aide de votre deuxième main, pour plus d’efficacité.

Nota Bene

Très chronophages, ces techniques sont à envisager uniquement pour traiter de petites zones altérées.


Comment éviter les bouloches sur un matelas ?


Si les bouloches sont inéluctables, il existe des moyens de retarder leur apparition. L’entretien du matelas et sa qualité sont donc très importants.


Passer l’aspirateur régulièrement sur son matelas


Pour retarder l’apparition des peluches et des bouloches, liées aux frottements du corps et des draps, il est conseillé de passer l’aspirateur une fois par mois sur la surface du matelas.


Retourner son matelas régulièrement


En retournant son matelas à chaque changement de saison, il est également possible de limiter l’apparition des bouloches sur le coutil. Pensez à alterner entre bascule latérale du matelas, et bascule de la tête vers les pieds.


Acheter un matelas de qualité fabriqué en matières naturelles


Le meilleur moyen de prévenir les bouloches (mais aussi l’affaissement, les maux de dos, etc.) est d’investir dans un matelas de bonne qualité !


Conseil d’expert

Choisissez un modèle fabriqué avec des matières naturelles (laine, latex naturel, etc.), plus respirantes et résistantes au temps. Plus cher à l’achat, il résiste mieux au temps.

<

Installer une housse de matelas protectrice


En installant un protège-matelas imperméable et respirant sous votre drap-housse, il est possible de préserver l'enveloppe du matelas, et plus généralement sa durée de vie.


Bon à savoir

Optez pour un protège-matelas lavable en machine, plus facile d’entretien.

FAQ : Enlever les bouloches sur un matelas

À propos de Verena

Docteur en neurosciences, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.