SOLDES D'HIVER

Jusqu'à -50% de réduction Profitez des offres des Soldes d'hiver, allant jusqu'à -50% de réduction, valable jusqu'au 07/02/2023, minuit. Profitez de -40% de réduction sur l'ensemble Sommeil de rêve jusqu'au 07/02/2023, minuit.

Les soldes d’hiver se terminent dans 00 Jours 15 Heures 09 Minutes 22 Secondes
Se terminent dans 00 j 15 h 09 m 22 s
  • Livraison & retour gratuits
  • 100 nuits d'essai sur tous nos matelas, lits, et canapés
  • 10 ans de garantie sur nos matelas

Quelle est la composition d'un matelas ?

Dra Verena, sleep expert

Écrit par : Verena

Publié le : 12/21/22

Mis à jour le : 12/21/22

À propos de Verena

Docteur en neuroscience, experte du sommeil depuis 15 ans et responsable de la recherche scientifique sur le sommeil chez Emma.

Vous êtes vous déjà demandé comment avait été fabriqué votre meilleur compagnon de sommeil ? Pour assurer le plus grand confort aux dormeurs, les fabricants utilisent des techniques et des matériaux triés sur le volet pour concevoir leurs équipements de literie. Zoom sur la composition des matelas les plus répandus sur le marché aujourd’hui !


composition d'un matelas

Comment se décompose un matelas ?


La plupart des matelas sont composés d’une succession de couches, empilées les unes sur les autres. Il existe 3 couches principales : 


  • la 1ère couche est un molleton surpiqué avec un coutil destiné à envelopper l’ensemble ;

  • la 2ème couche, aussi connue sous le nom d’interface, se glisse entre la 1ère et la 3ème couche ;

  • la 3ème couche (l’âme) est composée du garnissage principal du matelas (latex, mousse polyuréthane, ressorts ensachés, etc.).


Bon à savoir

Comme un matelas possède deux faces, la 1ère et la 2ème couches sont dupliquées dans le processus de fabrication et viennent se placer sur et sous l’âme du couchage.


À noter, toutefois, que les types de matelas de moyenne gamme sont conçus selon une architecture différente : ils sont composés d’une seule couche de contact et d’un coutil qui enveloppe une âme (un bloc de mousse ou de ressorts, par exemple). 


Quels matériaux entrent généralement dans la composition d’un matelas ?


D’une manière générale, plusieurs matériaux sont fréquemment utilisés dans la conception d’un matelas.

Parmi eux, on compte notamment : 



Il en existe différents types (mousse à mémoire de forme, mousse polyuréthane, mousse polyester, etc.). Elle permet notamment d'absorber les mouvements du dormeur dans son sommeil. Elle aide à réguler la température corporelle et à soulager les points de pression ; 


  • la ouate de polyester et la laine


Ces matériaux sont souvent utilisés pour rembourrer les matelas et les surmatelas ;


  • le coton


Il peut être utilisé à l’intérieur du matelas ou pour confectionner son coutil ;


  • les adhésifs


Ils permettent de maintenir les différentes couches du matelas ensemble.


La composition d’un matelas en latex


Un matelas en latex naturel est confectionné à partir de la sève de l’arbre appelé Hévéa Brasiliensis. La sève est coulée dans un moule, afin de constituer un bloc de matière au bon soutien et entièrement hypoallergénique. Ce type d’équipement de literie se décompose généralement de la sorte :



La composition d’un matelas en mousse à mémoire de forme


Le matelas à mémoire de forme est généralement composé d’une âme en mousse haute résilience (haute densité), recouverte par une couche de mousse spéciale, puis d’une couche de mousse viscoélastique


C’est cette couche supérieure du couchage qui offre au dormeur un accueil moelleux et de larges zones de confort. Le tout est ensuite enveloppé d’un coutil en coton, idéal pour réguler la température corporelle chez les personnes sujettes à la transpiration nocturne. 


Le matelas en mousse à mémoire de forme Emma Original permet de réduire de manière significative les points de pression du corps avec la surface du couchage. En outre, il permet de profiter d’une bonne nuit de sommeil réparateur, grâce à son accueil moelleux et son soutien ferme. 

La composition d’un matelas à ressorts


Les matelas à ressorts ensachés sont parmi les plus répandus aujourd’hui. Cette technologie implique que les ressorts soient placés dans des sachets individuels. Ils assurent ainsi une excellente indépendance de couchage aux dormeurs, par comparaison avec les ressorts biconiques, par exemple.


L’âme d’un matelas à ressorts ensachés est généralement recouverte d’une couche de laine, de ouate ou de mousse, selon le fabricant. Cela permet d’apporter au couchage un niveau de confort supplémentaire. Il est ensuite enveloppé par un coutil en coton classique.


La composition d’un matelas hybride


Un matelas hybride, comme celui proposé par Emma, est généralement constitué d’une âme en ressorts ensachés et d’une ou de plusieurs autres couches de matériaux comme le latex, la mousse polyuréthane, ou la mousse viscoélastique. 


Ce type de technologie permet de concevoir un matelas adapté à la plupart des dormeurs, quelles que soient leurs préférences en matière de confort nocturne. C’est la raison pour laquelle un matelas hybride est considéré comme un matelas universel. 

Le saviez-vous ?

Certains matelas hybrides peuvent présenter jusqu’à 7 couches de matériaux différents avant d’être recouverts d’un coutil !


La composition des autres types de matelas


Le matelas en fibre de coco 


Il possède une âme en fibres de coco, généralement enveloppée par une interface en laine ou en coton, puis recouverte d’un coutil en coton biologique.

Le matelas à eau


Il est composé d’une poche d’eau en guise d’âme, entourée d’un cadre en mousse et d’un liner de sécurité. Il repose sur une plaque de support qui l’empêche de s’effondrer dans le sommier, et est enveloppé d’un coutil généralement en coton. 



Lire aussi

Matelas qui glisse : quelles solutions ?

Guide pour bien choisir votre matelas gonflable

Matelas universel : zoom sur ce nouveau type de matelas

Tout savoir sur les matelas haut de gamme

Comment retrouver le confort d’un matelas d’hôtel chez vous ?

Le matelas hydrofuge : l’alternative respirante au matelas imperméable

Quel matelas hypoallergénique choisir en fonction de ses allergies ?

Indépendance de couchage : comment mieux dormir à deux ?