Définition, symptômes et traitement… Tout ce qu’il faut savoir sur la narcolepsie

28 Nov 2022

Aussi connue sous le nom de maladie de Gélineau, la narcolepsie est une pathologie rare qui ne touche que 0,026% de la population française. Cette maladie impacte lourdement le quotidien des personnes qui en souffrent et reste assez peu connue. Dans cet article, nous vous proposons donc de découvrir les différents aspects de la narcolepsie, de ses origines à ses traitements, en passant par les différents symptômes qui la caractérisent.

Qu’est-ce que la narcolepsie ?

La narcolepsie est un trouble du sommeil. Elle se définit par une somnolence excessive et des envies irrésistibles de dormir pendant la journée. Cette pathologie touche aujourd’hui environ 1 personne sur 2 000 et autant les femmes que les hommes.

Quelles sont les causes de la narcolepsie ?

  • Une origine génétique ?

Quelques recherches scientifiques tendent à mettre en avant la similarité des gènes chez certaines personnes atteintes de narcolepsie. Toutefois l’hypothèse génétique ne semble pas être réellement la cause de ce trouble.

  • Des facteurs environnementaux ?

Ils pourraient avoir une incidence sur la narcolepsie. Certains chercheurs évoquent l’idée que cet excès de sommeil pourrait être induit par une réaction auto-immune, détruisant des cellules nerveuses dans une région du cerveau.

L’origine de cette maladie reste finalement encore inconnue à ce jour.

Quelles sont les conséquences de la narcolepsie sur le quotidien des dormeurs ?

Par définition, une personne atteinte de narcolepsie aura tendance à beaucoup dormir pendant la journée. Cette hypersomnie est particulièrement invalidante au quotidien et peut même s’avérer dangereuse. Le risque d’accident de la route ou d’accident domestique est plus élevé chez les personnes atteintes de ce trouble.

La narcolepsie peut être un véritable frein dans la vie sociale. L’isolement est d’ailleurs un facteur récurrent chez les personnes souffrant de ce trouble du sommeil.

Quels sont les symptômes de la narcolepsie ?

  • La somnolence diurne excessive

Une personne souffrant de narcolepsie a tout le temps sommeil, même si elle a déjà bénéficié de longues périodes de repos.

  • La cataplexie

Ce terme désigne des épisodes passagers de faiblesse musculaire qui peuvent provoquer la chute de la personne de manière soudaine. Ce symptôme est responsable de 20 % des accidents chez les personnes narcoleptiques.

Ce symptôme survient tout de suite après que la personne narcoleptique se soit endormie et peut s’avérer très effrayant. Il disparaît au bout de quelques minutes.

  • Les troubles hallucinatoires

Ils peuvent survenir au moment de s’endormir ou de se réveiller. Les hallucinations auditives ou visuelles peuvent d’ailleurs sembler très réalistes. Elles sont assez fréquentes chez les enfants atteints de narcolepsie.

  • Les troubles du sommeil nocturne

Il s’agit de l’insomnie chronique, des réveils nocturnes intempestifs, des cauchemars, etc.

 

En général, les symptômes de la narcolepsie se manifestent pendant l’adolescence et peuvent être ressentis pendant toute la vie. Des tests en laboratoire du sommeil sont absolument nécessaires pour confirmer le diagnostic.

 

Bon à savoir

Seulement 10 % des personnes narcoleptiques présentent l’ensemble de ces symptômes. Toutefois, d’une manière générale, tous les patients atteints de narcolepsie souffrent d’une somnolence diurne excessive.

 

Comment traiter la narcolepsie ?

Pour l’heure, la narcolepsie est une maladie du sommeil incurable. Il existe toutefois certains traitements continus pour aider les personnes atteintes de cette pathologie à mener une vie un peu plus normale.

  • Un médecin peut, par exemple, décider d’un traitement médical pour permettre au patient de rester éveillé. Ce type de médicament réduit la sensation de somnolence et incite la personne à ne pas s’endormir en journée. Ce type de traitement nécessite un suivi médical sur le long terme.

  • Il est recommandé aux personnes atteintes de narcolepsie de garder une bonne hygiène de sommeil.

  • Choisir un matelas à mémoire de forme, comme celui proposé par Emma, à la fois adapté à la morphologie et aux habitudes de confort du dormeur, est aussi indispensable.

  • Quelques siestes de moins de 30 minutes pendant la journée peuvent soulager.

 

La narcolepsie est une maladie encore mal comprise par la science. Toutefois, il existe des solutions simples pour améliorer le quotidien des personnes sujettes à ce genre de syndrome. N’hésitez pas à consulter votre médecin-traitant pour en savoir plus et mieux faire face à ce trouble du sommeil.