Accueil Santé Quels sont les symptômes du manque de sommeil?

6 mins

27 avril 2022

Quels sont les symptômes du manque de sommeil?

Tout le monde a au moins une fois, au cours de sa vie, fait les frais d’un manque de sommeil. Mauvaises habitudes, stress, prise de médicaments, environnement bruyant, arrivée d’un nouveau-né dans la famille… Les causes sont nombreuses, tout comme les conséquences qui en découlent : fatigue excessive, irritabilité, baisse de la concentration et des performances… Bref, des nuits de courte durée ou de mauvaise qualité peuvent sérieusement nuire à notre santé, tant sur le plan physique que psychologique. Découvrez comment savoir si on manque de sommeil, quels sont les symptômes du manque de sommeil et comment peut-on y remédier !

À retenir

Les 3 principaux symptômes du manque de sommeil sont :

  • une sensation de fatigue dès le réveil ;

  • une somnolence tout au long de la journée ;

  • une baisse de la concentration et des performances.

Dr. Verena Senn

Les symptômes du manque de sommeil

Après une nuit blanche ou plusieurs mauvaises nuits consécutives, les signes du manque de sommeil peuvent se manifester, tant sur le plan physique que psychologique.

Symptômes physiques 

Sur le plan physiologique, les symptômes les plus fréquents sont les suivants :

  • une grande fatigue, et ce dès le réveil

  • un état de somnolence tout au long de la journée

  • des bâillements fréquents

  • des maux de tête

  • des douleurs cervicales et / ou dorsales

  • une sensation de faim accompagnée d’envies sucrées

  • une sensibilité accrue à la douleur

Symptômes psychologiques

Sur le plan psychologique, les symptômes suivants peuvent être révélateurs d’un manque de sommeil :

  • une baisse de la vigilance

  • de l’irritabilité et des sautes d’humeur

  • des difficultés à se concentrer au travail ou sur les tâches du quotidien

  • une baisse des performances mentales

Dans certains cas, l’apathie est également un symptôme du manque de sommeil.

Les conséquences du manque de sommeil sur la santé

Bien dormir est indispensable pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. Privé de sommeil, ce dernier est beaucoup plus vulnérable et exposé à toutes sortes de problèmes de santé.

Bon à savoir

Les Français dorment en moyenne 6 à 8h par nuit, alors que le temps de sommeil recommandé est idéalement situé entre 7 et 9h par jour. Attention toutefois, ce besoin peut varier d’une personne à l’autre.

Voici quelques exemples d’effets néfastes entraînés par le manque de sommeil :

  • L’affaiblissement du système immunitaire : ainsi exposé et affaibli, l’organisme est beaucoup plus sujet aux infections en tous genres.

  • La prise de poids : le manque de sommeil peut entraîner un dérèglement hormonal. L’hormone de la satiété (la leptine) diminue tandis que celle de l’appétit (la ghréline) augmente. Le cerveau réclame alors davantage de nourriture, et principalement du sucre et des graisses.

  • Les risques d’hypertension artérielle et de maladies cardio-vasculaires sont également plus élevés chez des sujets manquant de sommeil.

  • Le diabète est également favorisé par l’augmentation du taux de glycémie dans le sang.

  • Maux de têtes : certaines études suggèrent que le nombre de céphalées ou de migraines augmente chez les personnes qui ne dorment pas suffisamment.

  • Troubles de la concentration et de la mémoire : à plus ou moins long terme, le manque de sommeil altère les fonctions cognitives.

  • Anxiété et dépression : les endorphines et la sérotonine (hormones du bien-être) sont sécrétées durant la nuit. Si celle-ci est trop courte, ces dernières sont produites en trop faible quantité, au profit du cortisol (hormone du stress).

Comment lutter contre le manque de sommeil ?

Pour retrouver un sommeil réparateur et en finir avec la fameuse « dette de sommeil », il existe quelques gestes simples à mettre en pratique.

Mettre en place une routine de sommeil

Pour donner à votre organisme un rythme naturel entre la veille et le sommeil, il est important d’établir une routine avec des horaires réguliers de coucher et de réveil. Cela permettra de réguler naturellement les cycles de sommeil.

Conseil de l’expert 

Chaque soir, répétez la même routine du soir avant de vous coucher. Par exemple : un repas léger, une infusion, quelques exercices de respiration dans une lumière tamisée, etc. Cette série de gestes ainsi répétés aidera à déclencher naturellement la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil).

Créer un environnement propice au sommeil

Pour mettre toutes les chances de son côté, on recommande :

Astuce

S’il vous arrive de vous relever la nuit, évitez autant que possible d’allumer les lumières ou de regarder l’heure, afin de vous rendormir plus facilement.

Adopter une bonne hygiène de vie

Adopter de bonnes habitudes la journée et un mode de vie sain en général contribue à améliorer la qualité du sommeil. Pour cela, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière, de vous hydrater suffisamment et au besoin, de mettre en place de courtes siestes durant la journée.

Veiller à son alimentation

Adapter son alimentation pour mieux dormir, c’est possible ! En effet, celle-ci joue aussi son rôle dans certains cas. On conseille d’éviter le café, le thé et autres boissons énergisantes à partir de 16h. Il est cependant possible de les remplacer par une infusion de verveine ou de camomille, par exemple.

Privilégiez des repas légers le soir et évitez les dîners trop tardifs autant que possible.

Bon à savoir

Pour vous assurer un sommeil sain et réparateur, il est primordial d’opter pour une bonne literie. Cela comprend :

FAQ - Symptômes du manque de sommeil

Comment savoir si je souffre vraiment de manque de sommeil ?

En cas de manque de sommeil, certains symptômes physiques et psychologiques sont révélateurs. Côté physique, le premier constat est évidemment la fatigue, qui peut se manifester dès le réveil ou tout au long de la journée sous la forme d’une somnolence. D’autres signes doivent vous alerter, comme les bâillements récurrents, les maux de têtes fréquents, des douleurs cervicales ou dorsales, une sensation de faim accrue ou encore une plus grande sensibilité à la douleur.

Côté psychologique, les principaux symptômes sont l’altération des fonctions cognitives (mémoire, concentration, etc.), une baisse de performances ainsi que de l’irritabilité.

Si vous pensez reconnaître plusieurs de ces symptômes, rapprochez-vous de votre médecin traitant.

Quels sont les risques à long terme du manque de sommeil ?

À long terme, le manque de sommeil peut entraîner un certain nombre de problèmes de santé tels que le diabète, le surpoids, l’hypertension, les problèmes cardio-vasculaires, les maux de têtes ou encore l’anxiété. Les manifestations psychologiques peuvent aller jusqu’à la dépression chez certains sujets.

Quand devrais-je consulter un professionnel de la santé pour mes problèmes de sommeil ?

Si les problèmes de sommeil durent au-delà de quelques semaines et affectent le quotidien, il est préférable de consulter un professionnel pour identifier les causes du manque de sommeil (hygiène de vie, alimentation, apnée du sommeil, stress, etc.) et mettre en place des actions concrètes pour y remédier.

Verena est une neuroscientifique expérimentée. Chez Emma, elle met l'accent sur l'utilisation de la science pour concevoir des produits et des solutions qui aideront nos consommateurs à mieux dormir.

Si vous avez aimé cet article, ne le gardez pas pour vous!

Partagez-le avec vos amis!

12 conseils scientifiques pour mieux dormir

Nous le savons tous : un sommeil de qualité est essentiel à notre santé physique et mentale. Et pourtant 33 % des adultes ne dorment pas suffisamment. Vous en faites partie ? Alors, découvrez dans ce guide 12 conseils scientifiquement fondés pour s'endormir, mieux dormir et se réveiller en pleine forme ! À retenir * Mieux dormir est une question d’hygiène de vie et d’habitudes à mettre en place, petit à petit. Sans pression ni culpabilité. * L’endormissement est favorisé par une alimentation adaptée (sucres lents, tryptophane, repas légers). * Plus votre corps et votre esprit seront détendus (bain chaud, méditation, silence, literie confortable), plus vous trouverez le sommeil facilement.  * Le sport est un allié du sommeil, à condition de le pratiquer au minimum 2 heures avant le coucher.

12 conseils scientifiques pour mieux dormir

Nous le savons tous : un sommeil de qualité est essentiel à notre santé physique et mentale. Et pourtant 33 % des adultes ne dorment pas suffisamment. Vous en faites partie ? Alors, découvrez dans ce guide 12 conseils scientifiquement fondés pour s'endormir, mieux dormir et se réveiller en pleine forme ! À retenir * Mieux dormir est une question d’hygiène de vie et d’habitudes à mettre en place, petit à petit. Sans pression ni culpabilité. * L’endormissement est favorisé par une alimentation adaptée (sucres lents, tryptophane, repas légers). * Plus votre corps et votre esprit seront détendus (bain chaud, méditation, silence, literie confortable), plus vous trouverez le sommeil facilement.  * Le sport est un allié du sommeil, à condition de le pratiquer au minimum 2 heures avant le coucher.
lien entre manque de sommeil et prise de poids

Comment le manque de sommeil favorise-t-il la prise de poids ?

Il existe une corrélation entre le manque de sommeil et la prise de poids. Lorsque vous dormez, des échanges hormonaux majeurs interviennent dans votre organisme. Le sommeil régule votre appétit et votre métabolisme. Il réduit également les risques de diabète et d’obésité. Les experts Emma vous expliquent comment une pénurie de sommeil influence la prise de poids. À retenir * Le manque de sommeil perturbe l’équilibre hormonal, ralentit le métabolisme et accroît l’attirance pour les aliments caloriques. * Dormir fait maigrir car l’organisme brûle des calories. * Si le sommeil est un puissant levier pour perdre du poids, d’autres paramètres entrent en jeu : équilibre alimentaire, pratique d’une activité physique régulière, gestion du stress.
lien entre manque de sommeil et prise de poids

Comment le manque de sommeil favorise-t-il la prise de poids ?

Il existe une corrélation entre le manque de sommeil et la prise de poids. Lorsque vous dormez, des échanges hormonaux majeurs interviennent dans votre organisme. Le sommeil régule votre appétit et votre métabolisme. Il réduit également les risques de diabète et d’obésité. Les experts Emma vous expliquent comment une pénurie de sommeil influence la prise de poids. À retenir * Le manque de sommeil perturbe l’équilibre hormonal, ralentit le métabolisme et accroît l’attirance pour les aliments caloriques. * Dormir fait maigrir car l’organisme brûle des calories. * Si le sommeil est un puissant levier pour perdre du poids, d’autres paramètres entrent en jeu : équilibre alimentaire, pratique d’une activité physique régulière, gestion du stress.
les effets du manque de sommeil sur le système nerveux

Quels sont les effets du manque de sommeil sur le système nerveux ?

Une nuit trop courte n’est pas seulement synonyme de fatigue le lendemain : pendant que nous dormons, notre cerveau est très occupé ! Au-delà de la nécessité de recharger les batteries, il met ce temps calme à profit pour restaurer l’organisme, faire du tri et du ménage. Alors, à quoi s’attendre lorsque le cerveau ne bénéficie pas du temps nécessaire pour accomplir toutes ces tâches essentielles à notre bon fonctionnement ? Comment le manque de sommeil affecte-t-il spécifiquement le système nerveux ? Quels sont les effets négatifs sur les fonctions neurologiques et quel impact une carence de sommeil a-t-elle concrètement sur la santé et le bien-être ? A retenir Le manque de sommeil a de nombreuses conséquences négatives sur le système nerveux. Perte d’attention, difficulté à se concentrer, diminution des capacités d’apprentissage …ne sont que la partie émergée de l’iceberg. La privation de sommeil, si elle s’installe dans le temps, peut ainsi conduire au développement de troubles et pathologies neurologiques. Avoir un sommeil suffisant, et de qualité, permet en plus : * de renforcer son système immunitaire * de diminuer le risque de contraction de maladies cardiaques * de favoriser la récupération musculaire * de réduire le risque d’apparition de diabète
les effets du manque de sommeil sur le système nerveux

Quels sont les effets du manque de sommeil sur le système nerveux ?

Une nuit trop courte n’est pas seulement synonyme de fatigue le lendemain : pendant que nous dormons, notre cerveau est très occupé ! Au-delà de la nécessité de recharger les batteries, il met ce temps calme à profit pour restaurer l’organisme, faire du tri et du ménage. Alors, à quoi s’attendre lorsque le cerveau ne bénéficie pas du temps nécessaire pour accomplir toutes ces tâches essentielles à notre bon fonctionnement ? Comment le manque de sommeil affecte-t-il spécifiquement le système nerveux ? Quels sont les effets négatifs sur les fonctions neurologiques et quel impact une carence de sommeil a-t-elle concrètement sur la santé et le bien-être ? A retenir Le manque de sommeil a de nombreuses conséquences négatives sur le système nerveux. Perte d’attention, difficulté à se concentrer, diminution des capacités d’apprentissage …ne sont que la partie émergée de l’iceberg. La privation de sommeil, si elle s’installe dans le temps, peut ainsi conduire au développement de troubles et pathologies neurologiques. Avoir un sommeil suffisant, et de qualité, permet en plus : * de renforcer son système immunitaire * de diminuer le risque de contraction de maladies cardiaques * de favoriser la récupération musculaire * de réduire le risque d’apparition de diabète
conséquences du manque de sommeil

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil et quelles solutions existent ?

D’après les résultats de l’enquête « Global Sleep Survey » menée en 2021, seuls 35 % des Français déclarent bien dormir. Ces chiffres démontrent que de nombreux adultes rencontrent des difficultés pour tomber dans les bras de Morphée. Et les conséquences du manque de sommeil se font rapidement sentir. Somnolence, problèmes de concentration, irritabilité, risque accru de dépression : un sommeil de piètre qualité présente des effets délétères sur la santé mentale et physique, ainsi que sur le plan émotionnel. Les experts Emma font le point sur l’impact du manque de sommeil et vous proposent des conseils pratiques pour mieux dormir. À retenir * Les conséquences du manque de sommeil impactent directement notre état de santé : irritabilité, stress, frustration, dépression… * Certains sont plus vulnérables à ces dangers : enfants, adolescents, seniors et femmes enceintes. * Il est possible d’améliorer la qualité et la quantité du sommeil en adoptant de bons réflexes.
conséquences du manque de sommeil

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil et quelles solutions existent ?

D’après les résultats de l’enquête « Global Sleep Survey » menée en 2021, seuls 35 % des Français déclarent bien dormir. Ces chiffres démontrent que de nombreux adultes rencontrent des difficultés pour tomber dans les bras de Morphée. Et les conséquences du manque de sommeil se font rapidement sentir. Somnolence, problèmes de concentration, irritabilité, risque accru de dépression : un sommeil de piètre qualité présente des effets délétères sur la santé mentale et physique, ainsi que sur le plan émotionnel. Les experts Emma font le point sur l’impact du manque de sommeil et vous proposent des conseils pratiques pour mieux dormir. À retenir * Les conséquences du manque de sommeil impactent directement notre état de santé : irritabilité, stress, frustration, dépression… * Certains sont plus vulnérables à ces dangers : enfants, adolescents, seniors et femmes enceintes. * Il est possible d’améliorer la qualité et la quantité du sommeil en adoptant de bons réflexes.