Les positions pour dormir : quelles sont les meilleures ?

29 Sep 2022

La position dans laquelle nous dormons reflète une part de notre état de santé, mais aussi de notre personnalité. D’ailleurs les différents noms des positions de sommeil sont assez révélateurs : l’étoile de mer, la position foetale… Quelle est la position idéale pour dormir ? Existe-t-il des positions à privilégier en fonction de son état de santé (mal de dos, femme enceinte, etc.) ?

À retenir

Les deux meilleurs positions pour un sommeil de qualité sont :

  • dormir sur dos,

  • dormir sur le côté.

La colonne vertébrale étant parfaitement alignée.

 

Les meilleurs positions pour dormir

Dormir sur le dos

La position dorsale est considérée comme la plus naturelle : le dormeur est allongé sur le dos. Ses bras sont généralement le long du corps ou en chandelier.

Voici les avantages liés au fait de dormir sur le dos quotidiennement :

  • alignement optimal de la colonne vertébrale,

  • prévention des douleurs de la nuque,

  • réduction des reflux gastriques,

  • minimisation de l’apparition des rides du visage.

La position dorsale présente également un inconvénient à ne pas négliger :

 

Astuce pour bien dormir sur le dos : pour les dos fragiles, il convient de placer un oreiller sous les genoux et d’opter pour un matelas adapté au mal de dos.

Le saviez-vous ? Dormir sur le dos serait un signe d’apaisement et de détente.

 

Dormir sur le côté

Les personnes qui dorment sur le côté ont uniquement le flanc droit ou gauche posé sur le matelas. Une oreille seulement repose sur le coussin.

Découvrez les bénéfices à long terme de la position de sommeil sur le côté :

  • meilleure circulation du sang,

  • réduction des ronflements et de l’apnée du sommeil,

  • atténuation des troubles respiratoires,

  • c’est la position pour dormir enceinte : elle permet un soulagement du poids du ventre,

  • limitation des maux de dos : à condition de positionner un oreiller fin entre ses genoux pour favoriser l’alignement des hanches, du bassin et de la colonne.

Le fait de dormir sur le côté présente également des inconvénients à connaître :

  • courbatures et douleurs au niveau de l’épaule le dormeur s’appuie,

  • compression des organes,

  • mauvaise circulation sanguine,

  • compression de la veine cave et gêne de la circulation placentaire pour les femmes enceintes proches du terme, qui dorment sur le côté droit. 

 

Astuce pour bien dormir sur le côté : l’idéal est d’alterner entre le côté droit et le côté gauche pour limiter les douleurs. 

Le saviez-vous ? Dormir sur le côté serait une position de confort, majoritairement adoptée pour réduire les douleurs (maux de dos, grossesse, …).

Les autres positions pour dormir

Dormir sur le ventre

Les personnes qui dorment sur le ventre ont toute la partie antérieure du corps qui repose sur le matelas : face, poitrine, ventre, jambes. 

Le fait de dormir sur le ventre chaque nuit présente deux avantages : 

  • l’endormissement est facilité,

  • les ronflements sont amoindris voire éradiqués.

En revanche, la position ventrale présente plusieurs inconvénients : 

  • renforcement de la lordose physiologique (creux dans le bas du dos),

  • douleurs lombaires,

  • douleurs au niveau de la colonne vertébrale, qui peut ne être alignée,

  • douleurs cervicales,

  • difficultés respiratoires du fait de la pression exercée sur la cage thoracique.

 

Astuce pour bien dormir sur le ventre : utiliser un oreiller très fin. 

Le saviez-vous ? Dormir sur le ventre dénote l’absence d’inquiétude vis-à-vis du monde extérieur et pourrait favoriser les rêves érotiques, selon une étude chinoise.

 

Dormir en position foetale

Dormir en position foetale revient à adopter la position du fœtus dans le ventre de sa mère : tête inclinée vers l’avant, dos courbé, membres repliés vers le torse. 

Parmi les quelques avantages de la position foetale, on peut citer : 

  • sentiment de bien-être,

  • détente des muscles et des tensions du dos,

  • endormissement favorisé.

Au rang des inconvénients de la position de sommeil en foetus, il y a : 

  • gêne respiratoire du fait de la compression de la cage thoracique,

  • courbatures au réveil,

  • aggravation des douleurs cervicales,

  • douleurs lombaires,

  • compression des organes,

  • altération de la circulation sanguine.

 

Astuce pour bien dormir en position foetale : tendre au moins une jambe pour soulager le bassin et varier entre côté gauche et droit du corps.

Le saviez-vous ? Dormir en position foetale évoque généralement un besoin pour le dormeur de se sentir apaisé.

 

Dormir en étoile de mer

Les personnes qui dorment en étoile de mer sont couchées sur le dos, bras tendus vers la tête du lit encadrant l’oreiller. 

La position en étoile de mer possède les mêmes avantages que le fait de dormir sur le dos  

  • colonne vertébrale alignée,

  • douleurs dans la nuque amoindries,

  • baisse des reflux gastriques,

  • prévention des rides du visage.

Le principal inconvénient de la position en étoile de mer est que le dormeur peut ressentir des douleurs et fourmillements dans les bras durant la nuit et au réveil.

Astuce pour bien dormir en étoile de mer : opter pour un oreiller rectangulaire, à positionner dans le sens de la largeur pour que les mains puissent s’y reposer. 

Le saviez-vous ? Dormir en étoile de mer peut traduire un caractère sociable comme un sentiment de domination, le dormeur occupant un maximum de place.

 

Dormir assis ou semi-assis

Il peut arriver de s’endormir en position assise ou semi-assise : notamment dans les transports en commun, les avions ou dans le cas particulier des personnes hospitalisées dans un lit médicalisé. 

Les avantages de la position assise ou semi-assise varie selon le profil du dormeur : 

  • confort du patient hospitalisé suivant sa pathologie (obésité notamment),

  • respiration facilitée en cas de rhume ou d’apnée du sommeil,

  • regain d’énergie suite à une sieste.

Lorsque la position de sommeil assis ou semi-assise n’a pas été conseillée par un professionnel de santé, elle avoir des conséquences néfastes : 

  • thrombose veineuse / phlébite,

  • douleurs lombaires,

  • douleurs du dos,

  • douleurs de la nuque

Astuce pour bien dormir assis ou semi-assis : utiliser un oreiller de voyage / coussin cervical, changer régulièrement de position et éventuellement porter des bas de contention (demandez un avis médical).

Le saviez-vous ? Dormir assis reflète une relation de confiance par rapport à l’environnement ambiant. Dormir semi-assis pourrait traduire une volonté de ne pas se laisser aller au sommeil.

 

Dormir à l’envers

Les personnes qui dorment à l’envers sont celles qui se réveillent avec la tête au niveau du pied de leur lit.

Il n’y a pas d’avantages reconnus liés au fait de dormir à l’envers.

En revanche, l’inconvénient est la gêne occasionnée pour l’autre dormeur en cas de partage du lit, ainsi qu’un sentiment de désorientation au réveil.

Astuce pour ne plus dormir à l’envers : la pratique régulière d’une activité physique peut permettre de réduire l’activité motrice nocturne.

Le saviez-vous ? Les personnes qui se réveillent dans le mauvais sens du lit sont sujettes à une agitation motrice qui traduit un tempérament anxieux ou agressif.

 

Dormir en s’agrippant

Dormir en s’agrippant revient pour le dormeur à serrer un élément de la literie (oreiller, couette, …) ou de son propre corps (nuque, main, …) pour trouver le sommeil.

Voici le principal avantage au fait de dormir en s’agrippant  

  • sentiment de sécurité,

En revanche, le fait de serrer un objet ou un membre durant plusieurs heures peut occasionner des crispations au niveau de la main et du bras.

Astuce pour bien dormir en s’agrippant : mettre en place un rituel de relaxation avant le coucher peut permettre de s’endormir en étant plus détendu.

Le saviez-vous ? Dormir en s’agrippant peut traduire un sentiment d’insécurité.

 

Les meilleurs positions pour dormir pour les cas particuliers

Dans certains cas, les postures habituellement conseillées ne sont pas les plus appropriées. Voyons ensemble de quelle manière, pour chacun de ces cas de figure,  il convient de s’adapter.

Personnes sujettes aux ronflements

Le ronflement, très courant chez les adultes, est dû au rétrécissement des voies respiratoires qui découle du relâchement, au repos, des muscles du voile du palais, de la luette et de la langue. Or sur le dos, du fait de la gravité, ceux-ci chutent d’autant plus en arrière, ce qui a pour conséquence de réduire davantage le calibre des voies respiratoires. On conseille donc aux individus dont le conjoint est incommodé par le volume sonore de leurs ronflements de se coucher sur le côté afin de dégager les voies aériennes supérieures et donc de moins ronfler.

Personnes sujettes à l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est un trouble respiratoire qui survient pendant que l’on dort. Il se caractérise par des arrêts de la respiration d’une durée supérieure à 10 secondes et qui se répètent au moins 5 fois par heure. Ces apnées sont dues à une obstruction des voies aériennes et ont pour conséquence d’entraîner des micro-réveils qui altèrent la qualité du sommeil. À long terme, elles peuvent favoriser des complications cardiovasculaires. Le fait de s’allonger sur le côté permet souvent de réduire les apnées du sommeil : comme nous l’avons vu plus haut, les voies respiratoires sont moins obstruées dans cette position.

Personnes sujettes au mal de dos

Le mal de dos est extrêmement courant dans nos sociétés. On l’appelle d’ailleurs souvent le « mal du siècle ». Lorsqu’on souffre du dos, il est primordial de veiller à sa position de sommeil car celle-ci peut à la fois avoir des effets bénéfiques sur la douleur et l’aggraver considérablement. On considère que la position sur le côté est la plus adaptée dans ce cas de figure puisque c’est celle qui met le moins de contraintes sur la colonne vertébrale. Adopter cette position permet donc en général d’apaiser les tensions. Afin de l’optimiser, on peut placer un coussin entre ses jambes, au niveau des genoux : cela permet d’éviter une rotation de la colonne lombaire. Par ailleurs, il est important de choisir un matelas ni trop dur, ni trop mou. Emma propose notamment, pour un confort optimal, des matelas à la technologie innovante permettant de répondre aux besoins de chaque dormeur et adaptés à toutes les morphologies.

Femmes enceintes

Pour les femmes enceintes, en soi, la position idéale est surtout celle qui les fait le moins souffrir physiquement, surtout en fin de grossesse. Rapidement, il leur est difficile de dormir sur le ventre. Mais une femme enceinte couchée sur le dos risque d’avoir sa veine cave écrasée par l’utérus, de plus en plus gros, ce qui l’expose à un risque de malaise vagal pendant la nuit. La meilleure position pour dormir est alors sur le côté, et idéalement le côté gauche de façon à libérer la veine cave et favoriser la circulation placentaire. Un coussin d’allaitement peut être utilisé pour caler son ventre.

 

L’importance de la literie quelle que soit votre position de sommeil

Vous avez pris l’habitude de ne pas adopter une bonne position pour dormir ?

Pas d’inquiétude : le choix du matelas adéquat peut aider à pallier ces désagréments.

La qualité de l’oreiller influe également sur le confort de sommeil, notamment chez les dormeurs qui se reposent sur le ventre ou sur le côté.